Quel avenir pour l'ancienne gare du Pont de Sèvres ?

Pour participer à la concertation sur l'avenir de la gare du Pont de Sèvres sur le site du PS, cliquez ici

Pour décharger le formulaire de concertation sur l'avenir de la gare du Pont de Sèvres et le renvoyer par la poste, cliquez ici

L'actualité municipale

La vie municipale de cette année a été marquée par plusieurs éléments notables.

Tout d’abord, la réflexion sur le centre-ville s’est prolongée avec plusieurs avant-projets qui ont été présentés. Toutefois, l’exercice participatif qui avait semblé prévaloir au lancement du projet s’est essoufflé dans cette présentation, devenue plus directive. Les questions de cadrage financier, aussi bien sur les montants que sur les modalités de financement, ont été esquivées.

Sur ce point, le dénouement de la vente des parts de la ville dans la SEMI (société de logement social de la Ville), pourrait apporter une partie de la réponse. La vente de ces actifs détenus par la ville rapportera plus de 30 millions d’euros, l’équivalent d’un an de budget.

Ces sommes devront être affectées aux investissements. Le financement des travaux du centre-ville pourrait bien sûr en bénéficier. Cependant l’emploi de cette manne financière doit faire l’objet d’un débat, le Maire s’y est engagé. Les élus socialistes pensent qu’outre les travaux du centre-ville, des projets à caractère de développement durable dans l’esprit de la COP21, pourraient être conduits afin d’affirmer l’attachement des citoyens à cet accord international au moment où les États Unis s’en détachent. Enfin, la pression fiscale de la ville pourrait être modérée, dans la mesure où une partie de nos impôts sert à financer les investissements ; dans cet esprit, la hausse des impôts de 5% de 2016 pourrait être annulée.

 

Il faut aussi noter que la ville, au contraire de communes voisines comme Vaucresson, n’a pas souhaité s’inscrire dans les appels à projet lancés par la Métropole du Grand Paris, et ne pourra pas bénéficier des financements qui y sont attachés, ce qui est dommage !

Dans un autre domaine, la pratique du sport à Sèvres chez les jeunes sera encouragée en étendant le « PASS culture » aux activités sportives. Ce dispositif, qui permettait aux enfants scolarisés en CM1 et CM2 à Sèvres de bénéficier d’une aide de 50 euros pour pratiquer une activité culturelle sera étendu aux activités sportives.

A Sèvres, le sport se pratique intégralement au sein d’associations. La ville, contrairement à d’autre municipalités, comme Chaville par exemple, ne dispose pas de service et de personnel d’encadrement sportif. Toutes ces activités sont en quelque sorte déléguées à des associations comme Dynamic Sèvres, le COS, la Jeune Sévrienne, etc…

Ce qui veut dire qu’en nous inscrivant dans ces associations ou clubs sportifs, nous pouvons également participer à leur gouvernance en donnant de notre temps. La vie citoyenne et participative, c’est aussi ça ! Et ces associations ont besoin de notre participation.

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to LinkedIn