Comme Boulogne et Ville d’Avray accueillons à Sèvres des familles forcées de fuir leur pays.

refugiesUne conscience sur la nécessité d’accueillir des centaines de milliers de personnes poussées dans un exode par des situations de guerre rendant la vie impossible dans leur pays est en train de prendre forme en Europe. En France le gouvernement s’est engagé pour accueillir 24000 personnes dans les deux prochaines années. Cela est peu face à la masse des populations forcées à fuir leur pays, mais constitue un premier pas.

 Le gouvernement fait appel aux villes pour organiser l’accueil des migrants en détresse. Nous souhaitons que Sèvres y contribue et nous avons encouragé le Maire de Sèvres à travailler en ce sens en lui proposant notre aide. Notre ville peut matériellement accueillir plusieurs familles et il existe aussi à Sèvres des associations qui pourraient faciliter l’insertion dans la vie française : apprentissage de la langue, soutien scolaire, aide administrative, aide à l’emploi.  De nombreuses personnes ont exprimé ce souhait quand d’autres se proposent de rejoindre les associations pour contribuer à cet effort. Il serait regrettable que notre ville ne participe pas à cet élan de solidarité, alors que les villes voisines de Boulogne et Ville d’Avray ont déjà annoncé leur volonté de le faire. Bravo à elles.