Nouveau nom pour la cour de l'Hôtel de Ville

cour d'honneurDevant la proposition du maire pour une nouvelle dénomination de la Cour d’Honneur de l’Hôtel de Ville en « Parvis de la Résistance et de la Déportation ». J'ai pris la parole à la suite de Catherine Candelier pour soutenir sa demande, celle du nom d’une femme, Yvonne Hagnauer. Je n’ai découvert que par hasard la plaque qui honore Yvonne et Roger Hagnauer, à l’école Croix Bosset. Donner leur nom à la Cour d’Honneur aurait permis d’illustrer avec un exemple concret cette Histoire douloureuse mais importante auprès des jeunes générations. Elle a fondé, avec son mari Roger Hagnauer, la Maison d'enfants de Sèvres. Cette école nouvelle accueillera des enfants juifs et des orphelins de guerre à partir de 1941 et continuera de fonctionner sous la direction d'Yvonne Hagnauer jusqu'en 1970. L'histoire de la Maison d'enfants de Sèvres reste à écrire.

 

Le maire est intervenu en expliquant que 4 Justes sur la ville ont eu le courage d’accueillir des juifs. Un hommage doit leur être rendu et c’est pourquoi une plaque commémorative en cours d’élaboration sera dévoilée dans l’escalier d’Honneur à l’occasion du dimanche 26 avril 2015 : journée nationale du souvenir des victimes de la déportation.

Après une suspension de séance, le groupe socialiste et Catherine Candelier retirent leur proposition mais demandent que cette action soit largement médiatisée auprès des jeunes.

Tous les groupes ont voté pour cette proposition à l’exception du groupe dissident de la droite et du centre, car on ne peut pas donner un tel nom à un endroit où notamment on célèbre des moments joyeux comme les mariages….!!!

 

Pour lire l'intervention de Catherine Candelier

Pour retrouver le texte de la délibération, cliquez ici