Nous fêtons aujourd'hui le 14 juillet

Grande première cette année le maire de Sèvres compte-tenu des événements de janvier, a proposé aux groupes de l'opposition de prendre la parole afin de continuer à marquer une union républicaine notamment lors de la Fête nationale. J'ai lu au nom du groupe PS ce texte:

Le 14 juillet fait référence à la prise de la Bastille, jour symbolique entraînant la fin de la monarchie absolue, monarchie de droit divin suivi de la fin des privilèges. Il fait aussi référence au 14 juillet 1790, jour d'union nationale lors de la Fête de la Fédération. Cette fête est devenue depuis la loi de 1880, le symbole de la République en France mais aussi à l'étranger. Le 14 juillet représente par la même le symbole de notre système démocratique.



Ce système démocratique ne s'est pas fait en un seul jour, il est le fruit de nombreuses avancées et de combats. Le suffrage universel, avec vote secret et isoloir date de 1913. Le droit de vote pour les femmes en France ne date que de 1944. C’est pourquoi il est important d'entretenir, de préserver et de faire vivre cette démocratie. En effet, la République depuis sa naissance a connu de nombreuses crises. Elle a été plusieurs fois dans l'Histoire Moderne mise en danger. L'esprit de la république et de la démocratie que nous célébrons aujourd'hui doit être continuellement entretenu si nous ne voulons pas qu'il se délite et se réduise.

Conserver cet esprit de la République est, certes, de la responsabilité de ceux qui nous gouvernent mais aussi de la responsabilité de chacun. Sinon, le risque de pratiques non démocratiques peut s'installer à tous les niveaux : manque de transparence, fait du prince, influence des lobbys. Actuellement, la participation des citoyens à la vie démocratique s'affaiblit. Nous pouvons constater que tous les partis politiques sont en crise. Les taux de participation sont bas. Pourtant, les choix faits par le vote au niveau local (et à tous les niveaux) ont un impact très concret sur la vie de chacun:

- dans le domaine du logement, qu’il s’agisse de lois d’urbanisme, de la gestion et de l’attribution des logements sociaux
- dans la gestion des écoles, dans la mise en œuvre locale des aménagements scolaires
- dans la politique de soutien aux familles

Face à ces enjeux, l’affaiblissement de la vie politique et de la démocratie n’est pas une fatalité. Participer est essentiel. Chacun peut, chacun selon sa sensibilité, ses convictions s’engager dans des instances (associations, partis) au niveau local, et contribuer au renouveau démocratique. Bien sur il existe plusieurs niveaux d'engagements, à chacun de trouver le sien.

Pour protéger et soutenir les valeurs de la République Française, héritées du 14 juillet 1789, et surtout du 14er juillet 1790, nous appelons bien sûr chacune et chacun à voter à chaque élection : à ne pas délaisser ce droit fondamental chèrement acquis ; mais au-delà du simple vote nous appelons aussi chacune et chacun à s'engager dans la vie citoyenne, à faire parler ses convictions, à renforcer la démocratie. L‘esprit du 14 juillet, le sens même du mot démocratie implique cette participation la plus large possible