Communication relative à l'aménagement des temps scolaires 2014-2015 au Conseil municipal du 2 juillet 2014

 rythmes scolairesPour rappel cette nouvelle organisation du temps scolaire répond avant tout à des objectifs pédagogiques pour permettre aux enfants de mieux apprendre à l'école (favoriser les apprentissages fondamentaux le matin, au moment où les élèves sont les plus attentifs ; bénéficier de 5 matinées au lieu de 4 pour des temps d'apprentissage plus réguliers). Sur ce point, on peut trouver un consensus même s’il reste du chemin à parcourir sur l’aménagement dans l’année. 

 

 La mise en place des activités périscolaires n’est qu’une partie de la réforme. Toutefois nous comprenons les interrogations légitimes des parents et des enseignants à ce sujet. Il faut rappeler que les activités périscolaires sont facultatives et ne substituent pas au temps scolaire. 

Vous choisissez un redéploiement budgétaire impactant les activités musiques et le sport. Les classes de maternelle ne disposeront plus d’activité musique. Le budget de l’activité musique sera redéployé dans  toutes les écoles maternelles sur le temps de midi. Nous regrettons cette activité sur le temps scolaire qui était un plus pour les enfants et qui permettaient aux enseignants d’observer les enfants et parfois de déceler avec le recul des difficultés d’audition.

Vous choisissez aussi un redéploiement budgétaire pour les activités de sport menées par Dynamic Sèvres. Certes les enfants continueront à avoir le temps dédié aux sports dans leur cours mais il ne sera plus exercé par des professionnels. Vous nous avez dit Monsieur le Maire en commission des affaires scolaires qu’il était de la responsabilité des enseignants d’assurer cette matière comme celle des arts plastiques ou des mathématiques et que la ville de Sèvres n’embauchera jamais de professeur de mathématiques. Toutefois, il s’agissait d’un support dont bénéficiait les enseignants et qu’il y aura bien recul en la matière. Les activités périscolaires même sportives n’auront pas le même contenu surtout qu’elles seront effectuées sur le temps de midi et qu’elles seront facultatives.

Le dispositif qui était en place auparavant bénéficiait à l’ensemble des enfants, si ce dispositif ne répondait certes pas à une obligation, le retirer est un recul pour les enfants.

Au passage, je noterai pour avoir participé au dernier comité de la caisse des écoles que si vous avez présenté un point sur les activités périscolaires avec les conséquences pour les activités musique et sports, vous n’avez pas évoqué les impacts budgétaires, certes nous ne votions pas le budget mais l’information aurait été plus complète.

Enfin nous nous félicitions comme cela a été fait dans d’autres villes, que Sèvres réfléchisse à la mise enplace d’un PEDT. Nous suivrons cela avec attention

Le PEDT formalise une démarche permettant aux collectivités territoriales volontaires de proposer à chaque enfant un parcours éducatif cohérent, avant pendant et après l’école, organisant ainsi, dans le respect des compétences de chacun, la complémentarité des temps éducatifs.

 

Pour lire le texte de la délibération, cliquez ici

Pour lire l'intervention de Catherine Candelier, cliquez ici