Effectifs ATSEM dans les écoles maternelles de Sèvres, voeu déposés par les élus PS et EELV au Conseil municipal du 7 avril 2016

De Frédéric Durdux : Les élus PS et EELV avaient été alertés par une association de Parents d’Elèves des intentions de la Municipalité de modifier les conditions de travail des Agents Territoriaux des Ecoles Maternelles de Sèvres et d’envisager des suppressions d’emploi.

Nous avons donc souhaité faire adopter le vœu suivant par le conseil municipal afin contraindre le Maire à prendre position et obtenir une protection de ces emplois assurés par des personnels compétents qui s’occupent de l’éducation de nos enfants.

 

Le Maire a réagi en proposant un contre-vœu qui confirme bien les craintes exprimées par les Parents. Les conditions de travail des ATSEM sont bien en question et le Maire n’écarte pas les réductions de postes sur ces fonctions. Nous avons bien entendu refusé le vœu du Maire, et notez bien que tous les conseillers de la majorité ont approuvé les intentions du Maire qui remet en question le rôle des ATSEM et laisse le champ libre à la réduction de leurs effectifs. Les quatre conseillers PS et EELV se sont prononcé contre le vœu du Maire et ont par contre bien entendu approuvé celui que nous avions déposé.

 

Texte du vœu PS-EELV

Les associations de parents d’élèves nous ont fait part de leur inquiétude sur l’avenir des Agents Territoriaux Spécialisés des Écoles Maternelles (ATSEM) dans les écoles publiques de Sèvres.

Nous tenons à rappeler le rôle des ATSEM dans la vie des classes et leur importance pour l’éveil et l’épanouissement des enfants, ainsi que l’aide qu’elles/ils apportent aux enseignant(e)s.

Pendant la journée, les ATSEM sont toujours aux côtés des enfants lorsqu’ils changent d’activités. Ces personnes deviennent donc des référentes indispensables pour chacun de nos enfants. Elles sont présentes depuis le matin (dans le bus de ramassage scolaire pour les unes, à la porte de l’école pour les autres) jusqu’aux Nouvelles Activités Périscolaires en passant par le temps de la restauration, de la sieste et de la récréation. Chaque enfant a donc une relation privilégiée avec son ATSEM pendant sa journée à l’école. Elle/Il :

- accompagne l’enseignant pendant le temps scolaire,

- s'occupe des enfants pendant le déjeuner,

- soigne leurs petits « bobos » pendant la récréation,

 - couche les plus jeunes pour la sieste,

- gère la transition avec les animateurs des Nouvelles activités périscolaires.

 

A Sèvres, la ville a depuis bien longtemps affecté un personnel ATSEM par classe maternelle.

Pour ces raisons, le conseil municipal de Sèvres, réuni le 7 avril 2016, émet le voeu :

 - Du maintien des effectifs des ATSEM pour faire en sorte qu’il y ait une ATSEM par classe,

- De l’affirmation de leur rôle essentiel dans l’éducation des jeunes enfants scolarisés dans les écoles publiques de Sèvres par la mise en oeuvre des moyens nécessaires à l’exercice de leurs missions.

 

Intervention d'Anne Marie de Longevialle

La majorité municipale a émis un vœu pour répondre au notre. Si elle reconnait le travail des ATSEM et évoque la mise en place d’une concertation pour élaborer une charte, dans son texte elle sous entend une forme de hiérarchie entre les interventions des ATSEM et laisse entendre que des effectifs pourraient être supprimés certes en toute transparence et sans dogmatisme. Nous ne voulons pas avec notre collègue EELV voter le vœu de la majorité car nous regrettons la municipalité actuelle abandonne ce qui faisait consensus depuis de longues années, l’accent sur la petite enfance. Selon le maire, les ATSEM dans leur journée de travail pourraient de temps en temps s’éclipser pour accomplir d’autres taches.  Il  prétend que les parents d’élèves ont manié la peur et ont émis des affabulations pour ameuter le client. Nous considérons que ces accusations sont graves et méprisent le rôle des fédérations de parents d’élèves.