A propos des Sections internationales à Sèvres, question du groupe socialiste au Conseil municipal du 14 décembre 2016

 

Les Sections Internationales sont un atout pour la ville comme vous l’avez rappelé lors de votre campagne, en effet elles constituent historiquement une attractivité pour la ville, des familles choisissent de s’installer à Sèvres pour cette raison notamment.

A l’occasion de la renégociation de la convention entre l’association des SIS, la ville et l’Education Nationale,  les SIS les parents sont inquiets et manquent de visibilité. Pourriez-vous les rassurer sur ce sujet.

 

Pour les élèves domiciliés hors de Sèvres, les frais que doivent reverser les autres communes font l’objet d’une actualisation, les communes ont tendance à ne pas les verser. En cas de refus, les élèves pourraient être exclus des concours.  Il existe une valeur locative des locaux mis à la disposition de l’association par la mairie pour le 1er degré, une discussion est en cours avec le bureau de l’association. Pour le second degré, il existe plus un manque de visibilité avec une nouvelle approche du collège. Les élèves issus des SIS représentent 1/3 des effectifs.