Conseil municipal du 21 mai 2014, réaménagement de la Place du Théâtre

theatreNous trouvons dans ce projet une certaine contradiction avec le point de programme N°42 de la liste Sèvres à venir ; tout d’abord parce que l’intéressant amphithéâtre dont il était question, et qui effectivement fait l’intérêt de ce lieu - disparait… D’autre part, parce ce que le coût de ce projet, avoisinant le demi-million d’Euros, n’est pas financé par GPSO comme promis dans le programme Sèvres à venir, et que la ville doit y contribuer à hauteur de 221000 Euros ; On a donc délibérément trompé l’électeur dans cette proposition.

 Au-delà de ces contradictions qu’il était important de souligner, si il nous semble intéressant d’étudier un réaménagement de ce lieu public, nous proposons de temporiser ce projet pour prendre le temps de la réflexion :

 

- Pour y associer une concertation du public, qui à notre connaissance n’a pas eu lieu;

- Se préoccuper du rapport coût utilité, qui est loin d’être démontrée dans le projet actuel : les plus de ce projet sont limités à la plantation de trois arbres et la mise à disposition de 20m2 d’aire de jeu supplémentaire, et ne justifient en rien une dépense d’un demi-million d’Euros, d’autant plus que la surface de la place devant le magasin de jouet diminue, ce qui est regrettable. Le coût de l’arbre supplémentaire et du m2 de bac à sable est proprement exorbitant.

 

Nous voterons contre ce projet en l’état actuel, et nous vous encourageons vivement à le revisiter.

 

Le coût de ce réaménagement est exorbitant (un demi-million d’Euros !) compte tenu des avantages apportés. Certes ce projet a été lancé par la municipalité précédente, mais le nouveau maire aurait dû temporiser pour recadrer ce projet, d’autant plus qu’il avait promis que GPSO financerait. Au total le projet coutera 221000 Euros à la ville. ET pour le réaliser il faudra démolir une partie de la place du Théatre refaite… il y a quelques mois ! Les mauvaises habitudes de l’équipe précédente de faire et défaire lors de travaux d’aménagement et qui nous ont couté très cher reviennent au galop. Il n’aura pas fallu longtemps pour que le catalogue des promesses soit à coût zéro pour la ville du nouveau Maire vole en éclats !

 

Pour lire le texte de la délibération, cliquez ici

Lire aussi l'intervention de Catherine Candelier