CONSEIL MUNICIPAL DU 9 DECEMBRE 2014, bilan 2013/2014 des travaux de la SEMI

SEMI Intervention de Frédéric Durdux

 

Je voudrais manifester ici une certaine inquiétude sur la capacité de la SEMI à réaliser les travaux que nécessite le parc immobilier qu’elle gère.

On constate que sur 2013 et 2014, le rythme des travaux d’entretien du parc de la SEMI chute fortement.  Je rappelle que le conseil d’administration de la SEMI avait voté en décembre 2012, il y a donc 2 ans maintenant, un plan de travaux pour 2013 et 2014 qui s’élevait à plus de 850Keuros, dont 600Keuros pour l’opération de réhabilitation Postillons Bruyères.

 

Le projet de rénovation de cette résidence, qui comprend un volet de rénovation énergétique important devaient alors commencer en 2013 et se terminer début 2015. Ceux-ci avaient été retardés faute de personnel suffisant pour assurer une gestion du projet. Il me semble que ce problème a été résolu depuis, mais aucun planning sur les travaux ne semble disponible.  Les habitants de cette résidence attendent depuis longtemps cette réhabilitation, qui avait été déjà retardée fin 2011 pour y inclure le volet rénovation énergétique. A ce jour, aucun planning sur le démarrage et le déroulement des travaux n’a pu nous être communiqué.

 

Hors réhabilitation  des Bruyères, le plan de travaux réalisé est à 50% de ce qui avait été prévu. Je dois vous avouer mon inquiétude sur la capacité de la SEMI à assurer la maitrise de ce projet relativement complexe compte tenu de la taille de la structure. Le financement de la réhabilitation Bruyères fait appel,  outre l’aide municipale octroyée par la convention de réhabilitation, à des subventions départementales et régionales. Ces subventions, si elles ne sont pas consommées sous deux ans, Monsieur Villemur, vous pourrez sans doute nous le préciser, et me corriger si c’est inexact, devenir caduques.

 

Le programme de rénovation de la SEMI s’est fortement ralenti sur 2013 et 2014, alors que des immeubles nécessitent des travaux. Nous ne pouvons cautionner cette situation qui doit être prise en compte et adressée ;

 

Nous ne pouvons approuver cette délibération.

 

Réponse : M. Villemur donne un détail du calendrier des travaux de la résidence des Postillons, pour lesquels les appels d’offre sont en cours, ce qui laisserai entrevoir un démarrage fin du premier trimestre 2015. Il y a par ailleurs un problème d’amiante à traiter sur les sols des balcons. Compte tenu de ces éléments nous doutons fortement que les travaux puissent commencer à la fin du premier trimestre. M. le Maie ajoute également qu’il réfléchit à l’avenir de la SEMI, dont la taille lui parait petite.

 

 

Pour lire le texte de la délibération, cliquez ici