Logement

Des propositions pour le logement

On reproche souvent au parti socialiste de ne savoir que critiquer ou bien de se complaire dans des querelles internes et de ne jamais faire de propositions. Devant la presse écrite et les télés réunies à Clamart le 16 février dernier pour le lancement de l’Appel pour une autre politique du logement, Martine Aubry a fait la démonstration du contraire.

Lire la suite...

Le logement : une priorité absolue

Par manque d’offre le prix du logement en Ile de France est un des plus chers au monde. Il pénalise durement les ménages en engloutissant leurs revenus et les obligeant souvent à demeurer très loin de leur travail. Dans ce contexte le logement social joue un rôle majeur. A Sèvres et sur GPSO la situation est loin d’être satisfaisante.

Lire la suite...

Pour une autre politique du logement

aubryCompte rendu de la conférence de presse le 16 février à Clamart sur le Lancement de l'Appel pour une autre politique du logement.

16 heures précises, arrivée en bus des politiques, des journalistes et des télévisions après la visite des dernières réalisations de logement sociaux  dans la ville de Clamart.

A la tribune différents intervenants, les politiques Martine Aubry, Marie Noëlle Lienemann, Harlem Désir, les maires de Paris Bertrand Delanoë, Reims Adeline Hazan, Toulouse Pierre Cohen, Evreux Michel Champedron, Cachan Jean Yves Le Bouillonnec, Jacques BIGOT président de la communauté urbaine de Strasbourg, Clamart Philippe Kaltenbach, Aubervilliers Jacques Salvator et Alain Cacheux Président de la Fédération Nationale des Offices Publics de l’Habitat.

Lire la suite...

Le logement à  Sèvres

Au Conseil municipal du 12 février 2009, la convention fixant les modalités de participation financière de la ville au Fonds Départemental de Solidarité pour le logement au titre de l'année 2008 est proposé au vote de l'assemblée. Ce montant correspond à  une participation globale de 3 413,10 ‚¬ et 94 familles en ont bénéficié au titre des mesures relatives à  l'accès, au maintien et à  l'accompagnement social lié au logement.

Lire la suite...

Autorisation de déléguer la gestion des droits de réservation sur l'attribution de logements sociaux au maire. de Sèvres pour les logements sur sa commune.

Au conseil municipal du 11 décembre 2008.
Les aides financières à  la création ou la réhabilitation de logements sociaux relèvent de la compétence communautaire, et en contre partie de sa participation, l'intercommunalité bénéficie des droits de réservation sur les logements qu'elle finance. Rendre ce droit au maire de Sèvres nécessite donc une convention supplémentaire avec la communauté d'agglomération ; nous avons plusieurs fois souligné le manque de transparence dans l'attribution de ces logements.
Luc Blanchard intervient pour souligner que cette décision qui semble viser à  loger en priorité des Sévriens va contre le principe établi dans le Plan Local d'Habitat et l'application de la loi sur le Droit au logement opposable (loi DALO) voir aussi

Convention pour la participation financière de la ville au fonds départemental de solidarité pour le logement

Au Conseil municipal du 22 mai 2007
Il permet des aides financières aux Sévriens relevant du plan départemental d'action pour le logement des personnes défavorisées. Frédéric Durdux a demandé et obtenu communication du règlement intérieur du FSL. Par contre le Plan départemental d'aide au logement n'est pas disponible en mairie. Il a été demandé au conseil général, sans réponse à  ce jour. Il suivra avec attention ce problème crucial pour beaucoup de Sévriens et vous en tiendrons informés régulièrement.

Le président PS de l'OPIEVOY annule la revente des logements sociaux

Les tours de DantonEtienne Chaufour, Maire socialiste de JUVISY(91) (PS) a été élu président de l'OPIEVOY (bailleur social des quatre tours de Danton, des immeubles du 19 Grande rue et du haut de la rue des Caves), en remplacement de Pierre Bédier (UMP). Ce changement a été rendu possible grà¢ce au renversement de majorité intervenu à  la suite des élections municipales de mars 2008. Parmi les premières mesures annoncées par le nouveau président, figure l'annulation du projet de vente des logements sociaux détenus par l'OPIEVOY dans les Hauts-de-Seine (et notamment à  Sèvres et à  Chaville) à  l'OPHLM 92. Rappelons que l'ancien président de l'OPIEVOY avait accepté de vendre ces logements à  l'OPHLM 92 qui souhaitait réaliser une opération immobilière de revente après rénovation.