Conseil municipal du 18 octobre 2015, question du groupe socialiste sur les ateliers délogés de Gévelot

gevelotM. le Maire,
Il y a un peu plus de 6 mois vous décidiez de déménager les ateliers municipaux et d’autres associations du Centre Gévelot vers d’autres salles afin d’y installer une école privée.
Les ateliers et associations n’ont pas tous retrouvé un mode de fonctionnement normal. En particulier, l’atelier céramique est toujours privé de possibilité de cuisson des terres modelées.
Pouvez vous nous préciser quelles sont à ce jour les perspectives d’installation définitives des ateliers et associations qui ont été délogées le centre Gévelot ?
Par ailleurs nous vous rappelons avoir sollicité à plusieurs reprises un bilan financier de cette opération de déménagement et d’installation de cette école privée à Gévelot, sans pouvoir l’obtenir.
Nous vous remercions donc de votre réponse sur ces deux points.



L’adjointe à la culture commence sa réponse par une réclame tapageuse et déplacée sur l’école privée installée par la Mairie au centre Gévelot, en vantant le niveau attractif de ses tarifs (pour mémoire 8000 euros par an, les sévriens apprécieront). Elle indique que contrairement à ce qu’affirme l’Action Sévrienne l’école n’a reçu aucune aide de la Mairie… Soit elle est ignorante des détails du dossier, soit elle ment avec une effroyable mauvaise foi puisque la Mairie a accordé à l’école (société privée) pour financer ses frais d’installation, 7 mois de loyer gratuits, représentant une belle subvention de fait…. Et accordée en catimini, à la sauvette, sans avoir à passer devant le conseil municipal.  Alors que soit dit en passant, on rabote les subventions des associations sévriennes.

Pour répondre à la question enfin, si on peut parler, elle indique qu’aucun bilan financier n’est disponible, qu’elle doit rassembler des éléments, que celui-ci sera disponible ultérieurement. Visiblement, Le Maire, qui avait justifié cette opération comme un gain financier pour la ville, semble dans l’embarras. Seule réponse précise et factuelle, le four sera remis en opération fin janvier 2016, soit, si cette date est tenue, 8 mois après le déménagement des ateliers.