Questions à Frédéric Durdux sur le prolongement de la ligne 9

Frédéric DURDUX répond aux questions de la rédaction de l'Action sévrienne :

Quand le prolongement de cette ligne pourra-t-il se faire ?

Comment sera-t-il financé ?

Pourquoi en faire un enjeu de campagne électorale ?

 

 metro

AS : Quand le prolongement de cette ligne pourra-t-il se faire ?

FD : C’est un projet d’intérêt régional qui vise à renforcer le maillage du réseau sur la partie Ouest afin de mieux connecter les lignes T6, la ligne N et le RER C vers Boulogne et l’Ouest de Paris avec la ligne 9. Mon objectif est de faire acter cette extension par la Région pendant la mandature. Ensuite il faut compter 6 à 8 ans d’études et de travaux.

 

AS : Comment sera-t-il financé ?

FD : Ce n’est pas aux villes de financer ces travaux. C’est la région Île-de-France avec l’Etat et les Conseils généraux qui financent le réseau de métro. La Métropole du Grand Paris, qui se met en place début 2016, y contribuera elle aussi.

 

AS : Pourquoi en faire un enjeu de campagne électorale ?

FD : Beaucoup de Sévriens espèrent depuis longtemps ce prolongement. Nous en avons besoin pour notre quotidien. Quand je parle avec des Sévriens, qu’ils soient de droite ou de gauche, tous pensent que ce serait une bonne chose. Tout le monde connaît main- tenant notre ambition sur ce point à Sèvres. C’est une première réussite. Et même lorsque l’on se positionne pour un mandat local, il faut savoir prendre de la hauteur et défendre l’intérêt régional. Cette extension est nécessaire pour rendre le réseau en Île-de-France plus efficace. Et la Région Île-de- France détermine ses futurs projets aussi en fonction des demandes des élus locaux.

 

Il faut donc savoir se faire entendre.

 

Pour retrouvez l'analyse des documents du SDRIF par Jean Pierre Schaeffer, urbaniste sévrien, cliquez ici