Grégoire de la Roncière, candidat dissident

Furieux d’être arrivé derrière la candidate UMP officielle, renie ses engagements de fusion en faveur du gagnant de droite au premier tour.

ACCAPARES PAR LEURS ECHANGES VIOLENTS,

LES CANDIDATS DE DROITE BACLENT LEURS PROJETS POUR SEVRES

 

Il a fait une campagne type marketing de supermarché «tout au meilleur prix» mais:

- Il envisage d’augmenter les impôts,

- Il veut brader la SEMI (HLM de la ville),

- Il est champion des propositions irréalistes sur le plan technique : le potager sur le gymnase des cent gardes couterait 100 fois plus que ce qu’il annonce !

- Il porte une lourde responsabilité dans le bilan très mauvais de l’équipe sortante.

- A l’antipode des valeurs républicaines, il refuse d’appliquer le mariage pour tous, pourtant loi de la république.