Au premier conseil municipal de Sèvres

conseil municipalLe premier conseil municipal de la mandature tenu le vendredi 4 avril 2014 avait attiré beaucoup de Sévriens venus de tous horizons. Grégoire de la Roncière a quitté son look « versaillais décontracté » pour un costume bleu. Après l’appel des présents par le doyen du Conseil, la candidature de Grégoire de la Roncière est proposée par Christine Destouches et Laurence Roux Fouillet présente elle-même sa candidature. Sans surprise, Grégoire de la Roncière est élu par 26 votants et ovationné par la salle, Laurence Roux Fouillet recueille 5 voix (il lui en manque une du groupe UMP qui a 6 élus, mais qui donc ?). La liste PS-EELV n’a pas présenté de candidature.

 

 Grégoire de la Roncière visiblement ému fait son 1er discours comme Maire :

  1. Hommage à tous les élus de France et de Navarre et plus particulièrement aux élus des petites communes et des communes rurales qui n’ont pas la chance d’avoir l’appui de services municipaux.
  2. Hommage à ses 2 prédécesseurs : M. Kosciusko-Morizet et M. Caillonneau,  il souligne leur intégrité, leur dévouement, leurs actions.
  3. Hommage à la démocratie : « c’est incroyable le pouvoir donné à chacun pour peser dans le cours d’une ville », chaque citoyen doit être écouté.
  4. Hommage à tous les sévriens, y compris à l’opposition : cet écart de 2 voix au second tour des municipales rend plus grand le respect nécessaire pour les groupes qui représentent l’opposition au Conseil municipal, « je sais que j’ai été élu avec des voix du centre droit, je n’ai pas caché ma sensibilité, mais j’ai été élu aussi avec des voix de gauche ».

10 adjoints sont proposés au vote de de 1er conseil municipal, tous issus de la liste « Sèvres à venir » ; les adjoint sont élus par 26 votants et 9 bulletins blancs ; cherchez l’erreur : qui dans la liste de Laurence Roux Fouillet a voté pour l’équipe des adjoints de Grégoire de la Roncière (affaire à suivre…).

Nous vous indiquerons les responsabilités de chaque adjoint, dès que les arrêtés du Maire seront publics.

Les groupes de l’UMP et des socialistes (avec Frédéric Durdux, Anne Marie de Longevialle et Vincent Delacour) sont déclarés, Catherine Candelier réservant sa réponse pour le moment tout en faisant valoir ses droits de conseillère municipale d’opposition.

La salle des mariages est archi-pleine pour le verre républicain et la séance de photo qui suit. Un vent de changement est passé à Sèvres.