Les voeux partisans du Maire de Sèvres

maireLe moins que l’on puisse dire est que le maire n’a pas été à la hauteur de sa fonction à l’oc­casion de ses voeux aux Sévriens. Entouré des ténors de l’UMP des Hauts-de-Seine, qu’il a tenu à saluer un par un, il s’est livré à une attaque partisane contre l’action du gouvernement et n’a pas eu un mot de remerciement pour les conseillers municipaux qui gèrent la ville à ses côtés.

 

Ce n’est pas l’idée que nous nous faisons du rôle d’un Maire, qui doit répondre aux attentes de tous les Sévriens, quels que soient leur quartier, leur engagement dans la ville, leur âge ou leur activité professionnelle.

 

Ce n’est pas l’idée que nous nous faisons du rôle d’un Maire, qui doit respecter l’ensemble des élus de la ville, qui, chacun selon sa responsabilité et en relation étroite avec les associations, anime la vie locale en valorisant les initiatives spontanées ici ou là.

 

Ce n’est pas l’idée que nous nous faisons du rôle d’un Maire, qui doit être le garant d’une ville entreprenante et durable, conviviale et solidaire, avec des services publics accessibles à tous les habitants.

 

Le moins qu’on puisse dire est que le Maire n’est pas à la hauteur de ses fonctions quand, mois après mois, il transforme l’éditorial du Sévrien en tribune politicienne.