Quel avenir pour l'ancienne gare du Pont de Sèvres ?

Pour participer à la concertation sur l'avenir de la gare du Pont de Sèvres sur le site du PS, cliquez ici

Pour décharger le formulaire de concertation sur l'avenir de la gare du Pont de Sèvres et le renvoyer par la poste, cliquez ici

Attribution de bourses d’enseignement au Conservatoire en 2010/2011

musique

Si le Conseil municipal du 4 février 2011 ne peut qu’approuver le maintien de bourses pour aider les familles et notamment les plus modestes à accéder aux cours du conservatoire. Il faut déplorer que l’augmentation des bourses  ne soit pas plus conséquente.

Il faut rappeler l’importance de tous les enseignements artistiques, dont la musique, dont la danse pour l’épanouissement des jeunes. Malgré l’aide qui est ainsi offerte par ces bourses, et compte tenu des tarifs très élevés du conservatoire, la charge restant à financer par les familles de 250 à 400 Euros représente une somme conséquente pour beaucoup de foyers modestes et forme une barrière d’accès au conservatoire.  Si la municipalité ne peut maintenant plus agir sur les prix du conservatoire puisqu’il s’agit d’une responsabilité GPSO, il serait nécessaire de fortement réévaluer le haut de la fourchette de ces bourses  pour que le coût ne dissuade pas les familles à faible revenu d’y inscrire leurs enfants.
---------------------------------------------
Le Conservatoire de Sèvres est maintenant géré par GPSO. Les noms de MM Baguet, maire de Boulogne, Kosciusko-Morizet, maire de Sèvres et Guillet maire de Chaville, inscrits depuis peu au bas des invitations aux concerts du Conservatoire, sont là pour nous le rappeler. Pour autant, le conservatoire, désormais à « rayonnement communal » (qu’est-que cela veut dire ?), n’est pas devenu moins élitiste. Pratiquer la musique ou la danse à Sèvres reste réservé à la petite fraction de la population qui a les moyens de payer le coût de la redevance en une seule fois, en décembre (article paru dans l'action sévrienne de janvier 2011)

Pour lire le texte de la délibération, cliquez ici

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to LinkedIn