Quel avenir pour l'ancienne gare du Pont de Sèvres ?

Pour participer à la concertation sur l'avenir de la gare du Pont de Sèvres sur le site du PS, cliquez ici

Pour décharger le formulaire de concertation sur l'avenir de la gare du Pont de Sèvres et le renvoyer par la poste, cliquez ici

Donner un nom au parvis du collège

Au Conseil municipal du 8 décembre 2011, une délibération nous proposait de donner le nom de Charles de Gaulle au parvis situé devant le collège. Depuis quelques jours, vous avez été nombreux à donner votre avis sur la dénomination souhaitée pour ce parvis. Et nous ne pouvons que souscrire au principe de demander leur avis aux Sévriens avant de renommer les rues et places qu’ils empruntent quotidiennement. Les noms qui émergeaient le plus souvent :

- Marie Curie, une femme qui a enseigné à Sèvres de 1900 à 1906, vous avez aussi cité le nom de Mme Hagnauer, fondatrice de la maison d’enfants de Sèvres, juste parmi les nations pour avoir abrité et sauvé pendant la seconde guerre mondiale de nombreux enfants juifs et des orphelins ou victimes de guerre de toutes nationalités

- Jean Monnet ou un autre grand européen, Konrad Adenauer ce qui aurait du sens pour, en venant de l’avenue de l’Europe, accéder à un collège avec des classes internationales

- Le nom de parvis Marivel a aussi été proposé, mais la palce de Marivel est un nom déjà utilisé à la Cristallerie.

- A contrario, le nom de Charles de Gaulle n’a pas été cité par les Sévriens qui ont participé à ces échanges sauf pour dire qu’il n’avait rien d’original ni rien de spécifiquement Sévrien.

J’ai donc proposé que le choix d’un de ces noms, soit porté par le Conseil municipal, même s’il ne figurait pas dans la délibération qui nous a été soumise, « Aussi longtemps que vous n’avez pas essayé, vous ne pouvez pas dire qu’une chose est impossible » (Jean Monnet).

Après une intervention de Catherine Candelier qui soulignait le faible nombre de femmes ayant donné leur nom à Sèvres et dressé une biographie émouvante de Mme Hagnauer, Jean Pierre Fortin a défendu son choix en soulignant l’anomalie que représentait l’absence à Sèvres d’une place Charles de Gaulle, le Maire a ensuite proposé au Conseil municipal de voter :

Mme Haugnauer a recueilli 5 voix (élus PS + Verts)

Charles de Gaulle a recueilli les voix de la majorité.

C’est donc en ignorant les voix des nombreux Sévriens qui s’étaient exprimés pour faire part d’autres choix, que le maire a imposé le choix de sa majorité pour le nom de ce parvis situé au centre de Sèvres.

Lire aussi : http://lamaisondesevres.org

Pour lire le texte de la délibération, cliquez ici

Pour lire l'intervention des Verts, cliquez ici

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to LinkedIn