Billet d'humeur

etonneCe qu’il y a de bien, à Sèvres, à chaque élection municipale, c’est que l’UMP locale se charge de rédiger le programme électoral de la gauche.
C’est vrai que notre droite locale, dont l’unique souci est de garder sa mairie, a de ce fait du temps pour nous donner un coup de main. Elle le fait avec une telle gentillesse et une telle finesse que nous serions bien ingrats de ne pas l’en remercier.


Ainsi de cette belle proposition qu’elle vient de rédiger pour nous dans un récent tract qui serait d’ouvrir une «salle de shoot» à Sèvres.
Que n’y avions-nous pas pensé nous-mêmes! Une belle et bonne idée, moderne, clivante à souhait, une de ces idées qui remettent le choix des électeurs à l’endroit s’ils venaient à flancher. Comme qui dirait une petite injection de rappel pour les tentés du trip à gauche.

 

Merci et encore merci.

Du coup, un peu honteux de devoir piquer nos idées électorales dans les tracts de la droite, nous avons accéléré l’élaboration de notre programme et c’est avec plaisir que nous soumettons, en avant-première, quelques-unes de nos propositions à nos lecteurs.

Par exemple, faire augmenter moins vite les impôts que ne l’a fait Monsieur Kosciusko-Morizet. Là, on ne prend pas trop de risques à s’y engager, car il s’est vraiment lâché sur ce mandat. Avec au moins 25% de taxe d’habitation en plus en 5 ans et les + 9% qu’il vient de voter à GPSO, on ne devrait pas avoir trop de mal à faire moins.
Aménager le mur qui longe la manufacture. C’est vrai, quoi, on devrait pouvoir y arriver... Depuis qu’il est maire, Monsieur Kosciusko-Morizet nous l’a toujours promis pour tout de suite et il va d’ailleurs nous le re-re-re-promettre pour demain.

Alors, pourquoi pas nous ?