Une grande dame nous a quittés : Renée Borgé

Avec sa famille Renée est venue s’installer à Sèvres peu de temps après 1945 et c’est à la fin des années 60 qu’elle apparaît sur la scène publique locale en animant un groupe de personnes de gauche qui produit une  feuille d’information intitulée l’Action.  A cette époque, elle adhère à la Convention des Institutions Républicaines dirigée par François Mitterrand.
Renée participe ensuite à la création de la section sévrienne du Parti socialiste dont elle est la première secrétaire à partir de 1971, après le congrès d’Epinay. L’Action devient alors l’Action sévrienne, dont le 300ème numéro paraîtra le mois prochain ! Pendant 33 ans, pilier d’une dizaine d’équipes rédactionnelles successives, Renée, par sa détermination, fait en sorte que l’Action sévrienne paraisse toujours à temps.
Cette activité incessante, Renée la mène parallèlement à celle d’adjointe au maire au sein des équipes municipales de l’Union de la gauche élues en 1971 et 1977 à Sèvres. Elle est chargée des bulletins d’information municipale, de la modernisation de la bibliothèque et du jumelage avec Wolfenbüttel, qu’elle développe dans un esprit de rapprochement des peuples.
Renée quitte Sèvres en 2004 pour aller vivre avec une de ses filles à Madagascar, où elle est décédée. Elle a été inhumée à Sèvres le 30 novembre dernier.