Libéralisme et socialisme

Peut-on être à  la fois socialiste et libéral ? Oui pour Bertrand Delanoà«, qui l'a revendiqué dans son livre De l'audace. Qu'est-ce que le libéralisme ? C'est une doctrine d'affranchissement de l'homme, née de l'Europe des Lumières. C'est une idéologie de la liberté qui a permis de grandes conquêtes politiques et sociales. Le libéralisme, c'est aussi l'idée que la liberté est une responsabilité : être libre, c'est vouloir ce que l'on fait, ce n'est pas faire ce que l'on veut. Comme le dit l'article 4 de la déclaration des droits de l'Homme : « l'exercice des droits naturels de chaque homme n'a de bornes que celles qui assurent aux autres membres de la société la jouissance de ces mêmes droits ». Autrement dit, la liberté des uns s'arrête o๠commence celle des autres.

Le libéralisme est avant tout une philosophie politique et ce sont les conservateurs qui l'ont dévoyé au service d'une idéologie du laisser-faire économique. àŠtre libéral, c'est par exemple refuser l'autoritarisme façon Sarkozy, qui entrave les libertés individuelles et ignore les libertés collectives. Cela ne veut pas dire pour autant être pour le libéralisme économique, pour le désengagement complet de l'à‰tat et le laisser-faire économique et commercial.
Les partisans des idées libérales au sein du socialisme défendent les libertés, mais en se préoccupant dans chaque cas des formes de domination que le laisser-faire économique impose aux plus défavorisés. Ils veulent préserver la liberté économique et l'existence d'une concurrence, mais en se souciant des conséquences qu'elles peuvent entraîner. Ils plaident pour la propriété mais en évitant que celle-ci ne devienne un moyen d'asservissement pour ceux qui n'ont rien. Les idées libérales ne se limitent pas à  défendre le marché. Elles chercheraient plutôt à  faire du marché un facteur d'émancipation humaine. C'est pourquoi elles sont amenées à  poser sans cesse la question de la domination, à  s'interroger sur les solidarités concrètes nouées entre les hommes et capables de donner un sens plus riche à  la liberté de chacun.