Projet de budget 2009

Au Conseil municipal du 11 décembre 2008, La municipalité présente un budget de 30.85 M‚¬, en hausse, principalement du fait de l'augmentation des investissements (reconstruction de l'école Croix Bosset, du gymnase des 100 gardes, réhabilitation de l'Hôtel de ville, €¦). Une des principales nouveautés sera pour les Sévriens une augmentation de la fiscalité communale entre 7 et 11%. On se souvient des slogans de la dernière campagne municipale : « la gauche veut faire exploser vos impôts » et de l'accusation de mensonge contre Jacques Blandin lors qu'il avait annoncé qu'inévitablement les impôts locaux allaient augmenter. Et bien c'est fait !

La dotation de l'Etat reste inchangée par rapport à  2008, cette augmentation compense en partie la Taxe sur les droits de mutation (TAMO) baisse de 25% (-400 000 ‚¬), et la taxe professionnelle versée par Peugeot (-500 000). Les recettes issues des services aux Sévriens restant inchangés, malgré l'augmentation des tarifs du fait de la baisse de fréquentation de certains équipements (bibliothèque, piscine). L'autofinancement en augmentation plus forte que prévu passe de 2 M‚¬ à  2,7 M‚¬. En conclusion pour Jacques Blandin, dans la situation tendue que connaissent les finances de la ville, la municipalité aurait à  gérer de manière plus rigoureuse les investissements réalisés, au lieu de multiplier les avenants pour dépassement de budget comme cela s'est vu pour les travaux de l'Hôtel de ville.
Le PS et les Verts votent contre ce budget, Le Modem s'abstient après une explication de vote sur la nécessité de plus de réalisme dans la gestion des investissements, et une critique de l'augmentation des impôts locaux. (pour l'intervention des verts voir aussi)