Acquisition de 3 véhicules fonctionnant au Gaz de ville

Au Conseil municipal du 12 février 2009
Ces acquisitions ont un cout de 37 438 euros‚ et une subvention de 9500 euros est demandée au Conseil général (des subventions d'un montant de 12 168 euros sont versées par le SIGEIF). Ce choix répond à  la volonté de participer à  la diminution des gaz à  effet de serre dans l'atmosphère, de diminuer la pollution et de réaliser des économies d'énergie ; Il suppose l'installation d'une station d'approvisionnement au centre technique municipal.

Luc Blanchard pour le groupe des verts rappelle que les collectivités territoriales ont l'obligation en 2020 d'avoir 20% de leur parc automobile en véhicules propres. L'alternative de véhicules fonctionnant au biogaz aurait pu être étudiée (voir l'article sur le site des Verts).
Frédéric Durdux demande pourquoi le choix de véhicules électriques n'a pas été envisagé. Cette solution aurait pu être étudiée dans le cadre des ateliers du développement durable ; il signale que le Secours catholique serait demandeur de camionnettes liquidées par la ville. Il juge également regrettable que cette question  qui touche au développement durable et à  l'urbanisme puisqu'elle implique la mise en  place d'une station de remplissage de gaz sous pression n'ait pas été soumise à  la commission d'urbanisme et du développement durable.