Augmentation des impots locaux

eurosAu conseil municipal du 26 mars 2009
La décision d'augmenter les impôts locaux de 9 %, en période de crise économique touche de plein fouet les Sévriens. Elle représente une augmentation de 45 à  60 euros par foyer fiscal.
Cette augmentation n'est pas une surprise, elle avait été annoncée lors de la présentation du budget, mais elle vient en complément d'autres augmentations comme celle de 4% décidée par le Conseil général. Et pour Jacques Blandin, aucune amélioration de la qualité de vie des Sévriens ne justifie cette décision : les investissements pour les travaux de la mairie ou ceux de l'école Croix Bosset avaient été déjà  budgétés, aucune amélioration des services à  la population n'est annoncée. De plus Pascal Giafferi pour le Modem interpelle le Maire sur le refus du gouvernement de suspendre même provisoirement le bouclier fiscal quand « il apparaît totalement injuste socialement et économiquement de favoriser aujourd'hui dans ce contexte si particulier ou des efforts sont demandés à  chacun d'entre nous, ceux qui en ont le moins besoin ».

Les élus socialistes et verts votent contre cette décision, les élus du Modem s'abstiennent (voir aussi l'intervention des Verts)