Création du parking public du Théatre

parkingLa création du parking public du théà¢tre aau Conseil municipal du 18 mai 2009 (question 13)
Sur ce parking de 676 places, étagé sur 8 demi niveaux, la ville est actuellement propriétaire de 577 places.
Après des négociations avec la co-propriété qui ont duré plusieurs années, un parking public de 341 places serait créé sur les 4 niveaux inférieurs. Après jonction avec le parking de l'Europe, ce seraient environ 369 places qui seraient disponibles, dont 36 places du parking de l'Europe. Sur ces 369 places, 200 seraient mises à  disposition à  l'heure, 161 sur abonnements, 8 places étant réservées.

La partie privée portant sur 345 places, la ville resterait propriétaire de 231 places, 100 places étant attribuées à  la copropriété et 14 places à  la SEMI.
Le programme de travaux vise, après division de l'espace existant, à  rénover et mettre le parking en conformité avec la réglementation en vigueur, créer un ascenseur desservant le nouveau parking depuis la place du théà¢tre. Le coà»t global de l'opération est de 2 125 000 euros HT pour la partie publique. La ville de Sèvres, propriétaire de 231 places, participera au financement de l'opération pour un montant de 592 000 euros. La mise en service de ce parking est prévue à  l'automne 2010

Intervention de Frédéric Durdux
La mise à  la disposition des places de stationnement pour le public dans le parking du théà¢tre inutilisées depuis longtemps est une bonne nouvelle. Il restera à  faire en sorte que les tarifs de stationnement ne soient pas dissuasifs. Il sera aussi nécessaire de bien veiller à  ce que les utilisateurs des parkings actuellement loués au mois puissent encore bénéficier de ce service sans augmentation de tarif. Nous regrettons par ailleurs que malgré les sommes importantes que la ville va apporter à  la communauté de commune pour réhabiliter le parking du théà¢tre, aucune précision ne soit apportée sur l'utilisation que la marie compte faire des 231 places qu'elle gérera elle même. Nous avons également déploré la piètre qualité des dossiers transmis aux conseillers municipaux Sévriens en comparaison de ceux transmis aux conseillers d'agglomération€¦