Révision des tarifs des droits de stationnement

stationnementAu Conseil municipal du 18 mai 2009 (question 21), La municipalité a décidé d'augmenter de 25% à  partir du 1er septembre prochain les tarifs des droits de stationnement à  Sèvres (les 15 premières minutes étant gratuites avec un disque de stationnement). Cette augmentation sera mise en fonctionnement au fur et à  mesure de l'achèvement des travaux de rénovation.  Elle concernera dans un premier temps les emplacements de stationnement situés en zone rouge (centre ville et manufacture) et en zone orange réduite (périphérie de la zone rouge et abords des gares SNCF (voir la carte).

Cette augmentation intervient en accompagnement de l'amélioration du stationnement à  sèvres : nouveau parking public de 369 places en centre ville à  l'automne 2010 (parking du théà¢tre), rénovation des parkings des cent gardes (118 places), Gallardon (58 places) et Saint Romain (37 places) pour un coà»t estimé à  ,1 million d'euros. Pour la municipalité, cette décision s'inscrit dans une juste appréciation de la répartition du financement des charges de la politique de stationnement entre contribuables et usagers.
Un contrat de délégation a été négocié pour une durée de 12 ans avec la société Q-Park portant sur l'ensemble des emplacements de stationnement à  l'exception des parkings Troyon et Cheviron, gérés par la SEMI. En, contrepartie, La société Q-Park participera à  hauteur de 2 millions d'euros à  la modernisation du stationnement à  Sèvres dont  53% pour le parking du théà¢tre (électricité, peinture, sonorisation, contrôle d'accès), 16 % pour le remplacement des horodateurs, 31% pour l'équipement des parkings Cent-gardes, Gallardon et Saint Romain.

Commentaire de Jacques Blandin
Le maire a refusé aux conseillers municipaux d'opposition qui le demandaient de s'exprimer sur cette communication. Il faut souhaiter que ce déni de démocratie, très rare dans les instances du conseil municipal de Sèvres soit l'expression d'un mouvement d'humeur du Maire et que les conseillers d'opposition n'en viennent pas à  manifester devant les grilles de la Mairie pour se faire entendre comme cela s'est passé récemment à  Issy les Moulineaux.