Rapport sur le réseau cablé Numéricable

numericableAu conseil municipal du 15 octobre, Jacques Blandin se pose la question de l’utilité de ce syndicat qui gère le réseau câblé Numéricable par rapport aux projets de liaison à très haut débit du Conseil génaux propositions des opérateurs.

Pour Grégoire de la Roncière, 100% du réseau de Sèvres est accessible à la vitesse de 100 mégabits, ce qui représente 806 abonnés (sur environ 11 000 prises téléphoniques), mais de fait, 1113 prises n’ont pas été rénovées par suite d’un refus des usagers potentiels concernés, et donc ne peuvent être connectées. Les problèmes :
- Numéricable ne fait que peu d’effort pour commercialiser ses accès du fait du surcoût engendré à chaque installation.
- Le service après vente de Numéricable étant défaillant, la mairie a reçu 234 mails de réclamations d’usagers pour lesquels elle est intervenue auprès de la société 3S
(question 23)