Françoise ANCELLIN nous a quittés le 4 septembre dernier

Atteinte d’un cancer incurable, elle a voulu que son départ se fasse en pleine conformité avec son attitude et ses engagements, dans toute sa vie : dignité et simplicité. Toujours dans la même ligne, elle a souhaité laisser son corps à la science, prolongeant son sens du service des autres jusqu’au-delà de la mort. Françoise a été une remarquable militante de gauche, qui mettait en avant l’action au service des autres, et notamment des plus démunis.

Ce fut le cas notamment de son animation de l’ASTI de Sèvres, au service des étrangers, avec ou sans papiers, dans toutes leurs démarches. Elle intervenait aussi auprès du Comité de soutien aux sans-papiers de Sèvres à la permanence dans le local du Forum sévrien. Là encore, elle savait trouver rapidement les solutions les plus simples et les plus appropriées, notamment sur le plan financier, et toujours avec le sourire.

Formée dans les années 50 et 60 dans la mouvance « chrétienne de gauche», comme sa sœur Henriette FABRY et le mari de celle-ci, Raymond, elle a partagé les engagements de ce qu’on a appelé ensuite la «deuxième gauche», autour de Michel Rocard, et sur des thèmes... qui ont gardé toute leur actualité! Un grand souvenir, et une grande leçon de vie  engagée  pour  tou(te)s  les  militant(e)s.
Rédigé par Jacques Ernest pour l'Action sévrienne