Point 21 du conseil municipal du 9 octobre : rapport annuel de la SEMI 

SEMIIntervention de Frédéric Durdux


Je fais simplement une observation globale sur le modèle économique dans lequel évolue la SEMI: ses revenus permettent tout juste d’équilibrer les charges de fonctionnement et d’assurer le remboursement de la dette de celle-ci.

Nous sommes toujours dans ce mode là, alors qu’à l’avenir des dépenses d’investissement élevées liées à la rénovation énergétique, que la SEMI ne pourra pas financer, et que la convention ville SEMI sur les grands travaux ne suffira pas à financer. Il faut que des acteurs comme le conseil général apportent leur concours à ces rénovations qu’il ne faut pas mettre à la charge des locataires. Ce sont des ménages modestes, il ne serait pas juste de leur faire porter la charge de ces mises à niveau de la qualité du bâti.

 

Pour lire le texte de la délibération, cliquez ici