Pourquoi, je voterai Hollande

Danielle VermotEcologiste de longue date, je ne voterai évidemment pas Nicolas Sarkozy, je voterai François Hollande le 6 mai parce que j’ai beaucoup apprécié les débats des primaires socialistes  qui ont apporté un souffle vraiment nouveau.

Face à cela, l’équipe de Nicolas Sarkozy apparaît divisée, totalement repliée sur elle-même. Loin d’être rassembleur, Nicolas Sarkozy laisse le pays dramatiquement divisé.
Je pense au contraire que François Hollande est capable réellement de dégager une notion de « Bien commun » difficile à définir mais qui recouvre nécessairement et profondément la notion de solidarité et le respect de la dignité humaine de tous.
Ce sont des concepts bien souvent avancés, mais trahis, car difficiles à mettre en œuvre dans notre société soumise à la  finance, à l’individualisme et au matérialisme, travers dont précisément Nicolas Sarkozy et son entourage nous ont abreuvé.  Je fais confiance à François Hollande mais aussi à son équipe et je veux croire que les impératifs écologiques des Verts, notamment la transition énergétique, seront pris en compte.