Elections

Francois Hollande, une stature présidentielle

Alors que Nicolas Sarkozy, candidat sortant, persiste dans sa défense des privilèges, traitant de plaisanterie la proposition de taxer les plus riches à 75% sur la part de leurs revenus supérieure à un million d’euros, François Hollande affirme chaque jour davantage sa stature présidentielle. Il est vrai qu’il n’a pas de mal à le faire tant son rival, prisonnier de son bilan désastreux, s’empêtre dans des annonces à la petite semaine, aux antipodes des exigences de la fonction présidentielle qu’il est censé exercer jusqu’au mois de mai.

Lire la suite...

Etablir une procuration, un enjeu majeur

 

Le recueil des procurations sera une des clés du résultat du premier tour des présidentielles, compte tenu de la date du scrutin, fixé le 22 avril pendant les vacances scolaires (du 14 au 30 avril) en Île-de-France.

Pour établir une procuration (comme mandant), vous allez au commissariat de police de Sèvres (à côté du marché), ouvert de 9 heures à 12 heures et de 14 heures à 18 heures, du lundi au samedi, avec une pièce d’identité,  et vous fournissez l’identité complète de la personne à qui vous donnez mandat de voter pour vous : nom, nom de jeune fille pour les femmes mariées, prénom, date et lieu de naissance, adresse postale.

Lire la suite...

Francois Hollande : le vote indispensable

La dernière ligne de défense de Nicolas Sarkozy signe son propre constat d’échec. Après avoir creusé les déficits publics pour soulager les nantis, sous prétexte de relance par le privilège fiscal, il martèle que rien n’est désormais possible, que toute réforme nous conduirait vers les abysses de l’endettement. Autant dire au citoyen qu’il est  à jamais dépossédé de son pouvoir ! Ce citoyen ne pourrait se prononcer sur une politique et décider de changer, puisque la France s’est enfoncée dans une crise que l’on prétendait hier réduire par quelques mesures miraculeuses. Le président du pouvoir d’achat, de l’accès à la propriété du logement, du miracle des heures supplémentaires, des flux d’argent investis dans l’économie par la grâce du bouclier fiscal, ce président en échec sur chacune de ses propositions, ose aujourd’hui prétendre que François Hollande ne pourra reconstruire ce que lui vient de détruire.

 

Lire la suite...

Sarkozy, le président des promesses non tenues

François Hollande l’a dit lors de son discours du Bourget : un seul mot résume la présidence qui se termine, la dégradation ; dégradation de la note de la France, symbole de l’échec de la politique d’austérité du gouvernement ; dégradation des comptes publics ; dégradation de l’emploi et des conditions de vie des Français. Par son comportement, le président de la République a aussi contribué à dégrader la confiance de nos concitoyens vis-à-vis de la politique.  Que penser en effet d’un président qui  trahit sans vergogne la parole donnée aux ouvriers sidérurgistes de Gandrange  et qui aujourd’hui récupère à des fins électoralistes le désespoir des ouvrières de Lejaby ?

Lire la suite...

Francois Hollande prend 60 engagements pour la France

La promesse républicaine est au cœur du projet de François Hollande : La génération qui vient doit retrouver la certitude qu’elle vivra mieux que celles qui l’ont précédée. Le rêve français, ce rêve qui a construit la grandeur de notre pays, ce rêve si peu compatible avec l’individualisme-roi ; ce rêve, François Hollande nous propose de le réaliser ensemble et maintenant !

 

 

 

 

 

Lire la suite...

Francois Hollande : un pacte pour l'industrie

Pour sortir de la crise, la France n’a pas besoin d’austérité, elle a besoin de croissance. Il n’y aura pas de redressement des comptes publics et de préservation de notre modèle social sans une croissance solide et durable. Et il n’y aura pas de croissance solide et durable sans une industrie forte et innovante. Pour réussir, l’industrie a besoin d’investissements, de recherche et d’innovation. Elle a besoin d’une finance qui se mette à son service, alors qu’aujourd’hui c’est le contraire. Pour réussir, l’industrie doit miser sur la qualification des salariés et la qualité du dialogue social. Pour réussir, l’industrie a besoin d’une Europe qui la protège contre le dumping social et environnemental et qui lance de grands projets.

 

 

Lire la suite...

L'éducation de nos enfants : priorité de François Hollande

Depuis  5 ans, nous assistons à une lente mais réelle dégradation de l’éducation nationale : suppression de la formation initiale des maîtres qui fragilise les jeunes enseignants, revalorisation des salaires annoncée mais très partiellement réalisée, suppression de 12 000 postes par an alors même que la France est championne d’Europe de la natalité depuis 10 ans, ce qui se traduit à Sèvres par des classes de lycée à 36 élèves !  Il est temps  maintenant que l’école redevienne le socle du progrès et que l’éducation soit au cœur de l’action publique.

Lire la suite...

Les mobilisateurs de terrain se forment au porte à porte

Ce sont près de 40 militants venus de 13 villes des Hauts de Seine qui se sont formés samedi dernier pour animer le porte à porte engagé sur une grande échelle dans leurs villes à partir de mars prochain. Ce qui est proposé à tous les volontaires qui nous rejoignent, c'est d'expliquer à ceux qui ne sont pas convaincus de l'importance de leur vote, pourquoi c'est important d'aller voter pour F. Hollande aux prochaines présidentielles. En s'appuyant sur le modèle de la campagne d'OBAMA pour mobiliser les abstentionnistes, Le PS lance une nouvelle façon de faire de la politique en allant dans les quartiers pour expliquer, convaincre que choisir entre la gauche et la droite , c’est choisir une autre façon de vivre ensemble. En ce sens il renoue avec son histoire de grand parti populaire.

Lire la suite...

Les 60 propositions de François Hollande

Cher-e ami-e,
Nous sommes à quelques semaines d'une échéance historique pour les forces du changement face à la droite et à l'extrême droite.
L'enjeu, c'est de lever une espérance, qui rétablisse de la confiance, relance la croissance, prépare un avenir à la jeunesse, et nous donne les moyens de maîtriser la finance internationale.

Je présente aujourd'hui mes 60 propositions pour le changement,

Lire la suite...

La France a besoin de changement

La France va mal. Notre pays est une nouvelle fois en récession. Partout l’emploi recule. Partout le chômage progresse. Toutes catégories confondues, la France compte aujourd’hui plus de 5 millions de chômeurs. Les jeunes sont les plus touchés et désespèrent.

Lire la suite...

Réenchanter le rêve français

« La promesse républicaine veut que la génération qui vient vive mieux que la précédente. Cette promesse républicaine est bafouée aujourd’hui. Le rêve français que je veux réaliser avec vous redonnera tout son sens, toute sa force à cette promesse républicaine. » François Hollande

Les grandes lignes du programme de François Hollande

Lire la suite...

Jacques Blandin, mandataire de François Hollande pour le 92

COMMUNIQUE DE PRESSE DE JACQUES BLANDIN

Mandataire de François HOLLANDE
pour le département des Hauts de Seine

Je tiens en tout premier lieu à remercier, au nom de François Hollande les 74 713 citoyennes et citoyens des Hauts de Seine qui sont venus voter dimanche dernier au deuxième tour des Primaires citoyennes organisées par le Parti Socialiste et les Radicaux de Gauche.

Lire la suite...

Le programme des socialistes pour 2012

Pour construire son projet pour 2012, le Parti socialiste a choisi de miser sur la cohérence et la crédibilité, plutôt que sur des mesures-chocs. « Retrouver et redresser la France », telle est son ambition pour 2012. Le projet met ainsi l’accent sur 30 propositions visant tout à la fois « à retrouver la justice pour bâtir l’égalité réelle, à redresser la France et proposer un nouveau modèle de développement, et à rassembler les Français pour retrouver la promesse républicaine ».

Lire la suite...

Sénatoriales 2011

GPSOLes socialistes et l’ensemble de la gauche ont remporté le 23 septembre dernier une victoire qui fera date dans l’histoire de la Vème République. Pour la première fois depuis 1958, la Chambre haute connaît l’alternance. La Gauche y compte désormais 177 sièges sur un total de 348, soit deux de plus que la majorité absolue. Le nouveau Président du Sénat est un socialiste, Jean-Pierre Bel, élu de l’Ariège.

Lire la suite...

Après les élections européennes, Martine Aubry fixe le cap

Martine AubryAprès une campagne de terrain très soutenue, les résultats des élections européennes du 7 juin ne sont pas à  la hauteur des espérances du Parti socialiste. Reste que 14 eurodéputés socialistes français rejoindront le Parlement européen dans les prochaines semaines. Ils auront à  coeur de porter haut et fort leurs valeurs pour accroître la justice sociale au sein de l'Union européenne.

Lire la suite...

Nouvelle débà¢cle de l'UMP aux élections sénatoriales

Assemblée nationaleAprès la cuisante défaite de la droite aux élections municipales, les grands électeurs infligent un nouveau camouflet à  l'UMP et à  la politique conduite par Nicolas SARZOZY.
Les hypothèses les plus favorables à  la gauche tablaient sur une dizaine de sièges gagnés par la gauche, au final ce sont 21 sièges qui ont été récupérés par le PS , 1 pour les communistes et 3 pour les radicaux et ce malgré un mode de scrutin aussi archaà¯que qu'injuste. A travers ce résultat c'est au tour des grands électeurs de condamner la politique menée par Sarkozy depuis 18 mois. Après l'illusion de changement donnée par l'agitation médiatique du président, force est de constater que tous les clignotants sont passés au rouge. Pour lire l'article

Nouvelle claque en Gironde pour l'UMP

Dans la 8° circonscription de la Gironde, l'UMP représentée par Yves FOULON ami intime de Nicolas Sarkozy a été battu dimanche par le socialiste François DELUGA

Lire la suite...