Emplois d'avenir et contrats de generation

Contrats de génération

Un système d'aides aux entreprises qui embauchent en CDI à la fois un jeune et un senior. Ce second outil, après les emplois d'avenir, doit répondre au double défi du chômage des moins de 25 ans et des seniors. L'aide relative au jeune durera 3 ans, celle visant le senior pourra être maintenue jusqu'à son départ en retraite tant qu'il sera associé à un jeune. Les entreprises de plus de 300 salariés risqueront, elles, une pénalité qui pourra atteindre 10% des allègements de charges ou 1% de la masse salariale, si elles ne mettent pas en place des accords de génération.

 

Emplois d'avenir

100 000 emplois d'avenir seront créés en 2013, chiffre porté à 150 000 en 2014. 75% du montant brut de la rémunération du jeune sera pris en charge pendant une durée de 3 ans. Les jeunes sans diplôme de 16 à 25 ans en seront les premiers bénéficiaires, en particulier dans les zones urbaines ou rurales les plus marquées par le chômage. Ils seront principalement créés par des employeurs du secteur non marchand dans des activités ayant une utilité sociale avérée et susceptibles d'offrir des perspectives de recrutement (filières vertes et numériques, secteurs du social et du médico-social, aide à la personne, animation et loisirs, tourisme...).

 

Et lire l'analyse du blog du Monde

 

Fin de la défiscalisation des heures supplémentaires


Et lire l'analyse du blog du Monde