Non à la démolition du dernier bâtiment industriel du Val de Seine

gaupillatL’association organise une conférence de presse lundi 14 février 2011 à 18h00, place Bergeyre, face à l’usine Gaupillat, 43 bis route de Vaugirard.

Le Conseil d’administration de  l’association La Fabrique réuni ce jour a décidé de soutenir un référé auprès du Tribunal Administratif de Cergy Pontoise contre le permis de démolir n° 092048 10*0005 de l’ancienne usine Gaupillat, accordé le 11/02/2011 par le Maire de Meudon.

L’association milite depuis 6 ans pour la sauvegarde et la mise en valeur du dernier bâtiment industriel du Val de Seine, face à l’emblématique Ile Seguin. L’ancienne usine de cartouches et d’étampage constitue en effet l’ultime vestige de la mémoire ouvrière d’un secteur en pleine mutation urbaine. Elle porte la dernière cheminée en brique encore debout du territoire. L’ancienne usine Gaupillat est idéalement située, accessible en transports en commun, à l’interface d’un quartier d’habitat et de Meudon Campus (sièges de SFR et de Gemalto). Le projet de l’association pour l’avenir du bâtiment consiste à le transformer en lieu de culture, ouvert à l’ensemble des habitants du quartier, créant une soixantaine d’emplois. Ce lieu pourrait s’insérer parfaitement dans le projet de la Vallée de la Culture du Conseil Général des Hauts-de-Seine, mais également répondre au nouveau dispositif régional des « Fabriques de la Culture ».

Les propriétaires de l’usine ont décidé de vendre la parcelle démolie et nue de tous bâtiments à un promoteur qui selon nos informations est Bouygues Immobilier. Celui-ci projette d’y construire des immeubles de bureaux et des logements de luxe.

Des alternatives à une démolition pure et simple existent et des études ont montré leur viabilité.

L’association, qui a recueilli près de 800 signatures, interpelle aujourd’hui le Ministre de la Culture, afin que celui-ci se positionne et prenne une instance de classement qui permettrait de geler tous projets durant un an et de sauvegarder à terme ce lieu unique.

-------------------------------
L’usine Gaupillat est le dernier vestige de l’industrie locale, elle porte la dernière cheminée en brique encore debout dans le secteur du Val de Seine, face à l’Ile Seguin.Ses propriétaires ont décidé en juillet dernier de démolir ce bâtiment. La ville de Meudon a décidé de surseoir à statuer pour ce permis. Ce sursis à statuer a été attaqué par les propriétaires au Tribunal Administratif en décembre dernier. Le jugement, tombé mi janvier, enjoignait à la ville de Meudon de prendre dans les tous prochains jours une décision sur la démolition.

(communiqué de l'association la Fabrique)

Pour rejoindre et défendre le projet de l'association http://www.association-lafabrique.org/