Dimanche 11 janvier place de la République

 

Une foule innombrable, représentant toutes les composantes de la société française était là, dans le calme et la dignité. Le refus de la violence, de la haine et de la barbarie est unanime. Des sévriens présents bien sur, mais pas seulement ! Un immense moment de fraternité, qu’il faut prolonger : demain nous devons nous mettre au travail pour que ne se reproduise plus cette barbarie, plus jamais. Et sans transiger sur nos valeurs.