Oui à l'indignité nationale

Après les attaques terroristes de janvier et novembre 2015, les Français ont réagi en manifestant collectivement leur unité autour des valeurs de la République. C’est cette cohésion qui a fait notre force, c’est elle que le Chef de l’Etat doit pérenniser par une mesure symbolique qui sanctionne ces terroristes qui se sont par leurs actes mis en dehors de la communauté nationale. Cette mesure, qui marquerait les conséquences de la transgression que constitue un acte terroriste, doit concerner tous les Français coupables d’actes de terrorisme. Elle ne peut pas créer d’inégalité entre Français, qu’ils soient binationaux, (ce qui concerne près de 3,5 millions de Français), ou pas. L’indignité nationale, peine qui revient à retirer aux personnes condamnées leurs droits civiques et pourrait s’appliquer à tous les Français, sans distinction de naissance, semble de nature à consolider notre République si directement menacée.