La journée des femmes : le 8 mars 2013

femmes« La liberté et la dignité des femmes, ce n’est pas l’engagement d’une journée. Ce n’est pas même celui d’une année. C’est celui de tout mandat exercé au nom du peuple français. » C’est ainsi que le Président François Hollande a conclu son discours d’ouverture de la soirée : « Le 8 Mars c’est toute l’année ».

Cette date, historique, trouve son origine dans des manifestations de femmes au début du XXe siècle, en Europe, comme aux Etats-Unis. Ces dernières, réclamant l'égalité des droits ou encore de meilleures conditions de travail, se sont ainsi battues pour revendiquer, à une époque où leur droit au vote n'était toujours pas acquis, les mêmes "possibilités" que ceux de hommes. Officialisée en 1977 par les Nations unies, cette journée fait partie des 87 autres journées internationales initiées et reconnues par l'ONU.

II s'agit donc de revendiquer de nouveau l'égalité, qui n'est d'ailleurs toujours pas garantie dans différents domaines, et de faire un bilan sur la situation des femmes dans la société et dans les entreprises.  A compétences égales, nous n’avons toujours pas les mêmes salaires, les mêmes postes, les mêmes chances, etc. De plus, hélas, le respect  et l’égalité Homme/Femme ne sont pas forcément acquis dans tous les couples. Quelques exemples :

- Deux millions de femmes sont concernées par les violences conjugales et une sur dix est victime de viol ou de tentative de viol. (source Afp) ;
- La parité n’existe toujours pas officiellement dans nos institutions.
- L'Assemblée nationale compte 27 % de femmes en 2013.
- Le sénat : 76 Sénatrices sur un total de 348 sièges soit 21.8 %.
- La chambre des députés Européens : le pourcentage est passé à 26,1% en 1994 et à 30,3% en 2004 (31,4% en octobre 2008).
Pourtant, plusieurs Etats membres avaient, en octobre 2008, atteint la parité au niveau de leurs députés européens (Estonie, Luxembourg et Slovénie)… mais pas la France.
Nous sommes loin de la parité !

Nous devons donc Tous, Hommes et Femmes, être dans l’action, et promouvoir et exiger l’égalité, la parité, le respect entre les Hommes et les Femmes. Nous devons le marteler sans cesse, sans relâche, sans faiblesse.
Pour qu’un jour cela soit acquis, et simplement normal.