Aide alimentaire aux plus démunis

Ce week-end, du 23 au 25 novembre, forte mobilisation à Sèvres et Ville d’Avray pour la collecte de la banque alimentaire.

Le programme européen d’aide aux plus démunis  (PEAD) va pouvoir fonctionner encore deux ans,  jusqu’en 2015. L’Union européenne avait prévu de  diminuer de 80%, dès 2013, l’aide distribuée aux  18 millions d’Européens. Après de fortes pressions,  dont celle de la France, les pays du nord de l’Europe,  Allemagne en tête, opposés au maintien du budget  du PEAD, ont accepté un sursis jusqu’en 2015, à  condition que ce programme social européen s’arrête  à cette date, chaque pays devant être capable  de s’aider seul ! Un déni de solidarité.

 

Après 2015, le sort des associations qui aident les  plus démunis devient très incertain.  Pour la France, le PEAD représente 70% de l’aide alimentaire  distribuée à 4  millions de personnes ;  le nombre de ces personnes  est en croissance  chaque année. Rappelons  que cette aide  ne représente que 1 €  par an et par habitant  et que l’Europe s’est  fi xé comme objectif de  réduire de 25% la pauvreté  d’ici 2020.