L'observatoire des engagements du maire en 2011

mairieRetrouvez l'observatoire des engagements du maire en 2011

Le bilan thermique est des plus mauvais pour la Mairie, et donc des travaux d’isolation sont à engager d’urgence. Pourquoi ne pas les avoir prévus dès le départ ?
Il y a un besoin urgent de redynamiser l’offre de santé aux Sévriens. Les médecins généralistes partant en retraite ne sont pas remplacés. Nous avions prévu la création d’une maison médicale de Sèvres. Dommage que le Maire n’ait pas repris ce bon projet comme il l’a fait pour d’autres.
Les besoins de réhabilitation et de sécurisation des logements sociaux sont devenus urgents. Comment les bailleurs sociaux, en particulier la SEMI, vont-ils y faire face ?
Nous avions proposé des transports gratuits par navette entre les coteaux. C’était une des solutions pour faire face aux problèmes de stationnement en centre ville. Le Maire n’a pas hésité à piocher dans nos idées, dommage qu’il ait oublié celle-là. GPSO prône pourtant le maillage en transports publics du territoire…

 

Un comité Sévrien du développement durable
Un nouveau parking de 350 places.
Un nouveau rond-point
Les entrées de Sèvres réaménagées (Manufacture, Danton, Troyon).
L'école Croix-Bosset reconstruite
Le collège reconstruit
Une carte-loisir des activités culturelles.
La création d'une petite salle d'activités culturelles et théâtrales.
Une Maison des jeunes pour les 12 - 17 ans.
Aux Bruyères, une 3ème salle de musique avec scène pour les groupes de jeunes.
La liaison douce entre l'Île Monsieur et le parc de Saint-Cloud.
La mise en valeur des berges entre le Pont de Sèvres et Issy-les-Moulineaux.
Une fiscalité maitrisée ?