Ile de France métropole contre Paris métropole

metropole104 collectivités territoriales à ce jour, de droite comme de gauche, ont adhéré au syndicat Paris Métropole. Elles ont, à cette occasion, rappelé dans les textes statutaires les principes fondamentaux d’égalité des collectivités adhérentes, de respect de la pluralité et de l’alternance politique. En se regroupant ainsi, elles ont confirmé leur volonté de travailler ensemble et d’agir pour l’avenir de la métropole parisienne.

Fortes de la légitimité de leurs mandats, elles se sont donné pour objectif d’apporter des réponses opérationnelles aux défis présents pour l’aménagement du territoire métropolitain, autour de quatre thématiques jugées prioritaires : le logement, les déplacements, le développement, les solidarités.

S’entendre entre élus franciliens pour « construire ensemble la métropole de demain » était sans doute un projet trop ambitieux.
Depuis plusieurs mois, les négociations pour rapprocher les élus de la métropole parisienne de toutes tendances politiques au sein de Paris Métropole traînaient. Avec les élections régionales en vue, les élus UMP créent un « Ile-de-France métropole », concurrent de droite de Paris Métropole.
Cette conception partisane est en totale contradiction avec les vœux des franciliens pour l’avenir de la région capitale en matière de transports, de logements et d’emplois.