CONSEIL MUNICIPAL DU 9 DECEMBRE 2014, question des élus socialistes, sortie de GPSO de la gestion de l'Ile Monsieur

Question portée par Frédéric Durdux

 Monsieur le Maire,

 

Il y a quelques semaines, GPSO, par l’intermédiaire du vice-président Denis Badré, a écrit au Président du Conseil Général pour  l’informer du souhait de GPSO de se retirer de son rôle de go-gestionnaire du parc de l’Ile Monsieur.

 

Nous avons été surpris de cette décision, qui n’a pas été présentée préalablement au conseil communautaire. Le Président du Conseil Général a de son côté manifesté sa surprise de ne pas avoir été prévenu de cette intention préalablement au courrier.

 

Au-delà du caractère quelque peu précipité de cette démarche, nous déplorons que GPSO se désintéresse de l‘avenir de Ile Monsieur.          

 

Le Président du Conseil Général souhaite mettre en œuvre un projet d’équipement du Parc de l’Ile Monsieur. Il a aussi indiqué qu’en cas de retrait de GPSO, la présence des clubs associatifs sur l’Ile Monsieur serait remise en question.

 

Le retrait de GPSO ne permettra plus aux communes limitrophes d’influer sur l’avenir de cet espace important pour notre ville. Nous pensons cependant que les sévriens doivent pouvoir conserver un pouvoir de décision sur l’avenir de ce lieu.

 

Pouvez-vous nous  exposer de quelle façon les habitants de notre ville seront informés et consultés sur la procédure lancée par le Conseil Général pour que leur point de vue soit pris en compte et respecté avant qu’un projet définitif ne soit lancé.

 

Nous vous remercions de votre réponse,

 

Le Maire répond que c’est une motivation financière qui pousse GPSO à se retirer de l’Ile Monsieur, qui coute à la communauté d’agglomération 1,5 millions d’euros par an. Il ajoute que GPSO est attentif au sort des clubs sportifs et que le retrait de GPSO ne se fera pas tant que la communauté n’aura pas l’assurance qu’elles pourront rester sur le site dans de bonnes conditions.

 

Pour lire le texte de la délibération, cliquez ici