L'avis des élus socialistes à  propos du projet RD7

carrefour de vaugirardLa concertation sur le projet d'aménagement des berges de la Seine ou projet « RD7 » s'est achevée le 15 décembre dernier. Nombreux sont ceux qui se sont  rendus au SEL pour faire part de leurs remarques. La plupart d'entre elles allaient dans le sens préconisé par les élus Verts et Socialistes, à  savoir le souhait d'une solution de circulation à  deux fois une voie et demie et carrefours giratoires (solution N°3 du projet).

La très faible largeur de la bande de terrain à  aménager impose ce choix qui minimise la surface de voirie nécessaire. Combinée avec un aménagement des intersections avec des ronds-points giratoires, la circulation sera fluidifiée. L'expérience menée au carrefour Vaugirard à  Meudon le montre bien. Ce sera aussi l'aménagement le plus sà»r, car il sera impossible d'effectuer des dépassements. En fluidifiant le trafic, il induira moins de bruit et moins de pollution, en particulier moins de gaz à  effet de serre.
Cette solution facilitera l'implantation de pistes cyclables. Nous avons souhaité pour les vélos des parcours de transit ainsi que des cheminements de promenade au plus près du fleuve. Nous regrettons que le projet n'englobe pas l'échangeur du Pont de Sèvres. La configuration de ce carrefour est dépassée, car elle accapare une surface disproportionnée à  l'usage offert ; de plus les circulations douces ne sont pas prises en compte.
L'aménagement de la RD7 représente la dernière chance dans les Hauts-de-Seine de préserver un espace privilégié pour les Altoséquanais en bord de Seine. Partout ailleurs dans le département, depuis 30 ans, les aménagements successifs ont sacrifié cet espace essentiel à  la vie, au profit d'une voirie mal placée et de dimension démesurée. Sèvres souhaite mettre en place un Agenda 21 : seule la solution N°3 associée à  un réaménagement de l'échangeur du Pont de Sèvres permettra d'y être conforme..