L'aménagement, de la RD7

La concertation sur l'aménagement de la RD7 entre le Pont de Sèvres et Issy les Moulineaux est relancée. Nous nous en réjouissons. Nous ne pouvons également que nous réjouir de voir figurer dans ce projet une variante d'aménagement de voirie élaborée par les associations de défense de l'environnement, et que nous soutenons.
Soutenons la variante N°3 !

Cette variante, N°3 dans le projet à  deux fois une voie et demie, avec ronds points sans feux. C'est la seule variante qui permet à  la fois de fluidifier le trafic et de préserver la nature sur nos berges. Elle favorise les modes de circulations doux (piétons, cyclistes) et permettra de réduire les émissions de CO2 et le bruit. Le projet d'abord préconisé par le Conseil Général, à  deux fois deux voie et carrefours à  Feux augmenterait la surface des emprises nécessaires à  la voirie et créerait, avec la multiplication des feux encore plus d'embouteillages. Il va par ailleurs à  l'encontre des règlements de rang supérieur, comme :
- la Loi sur L'air qui prévoir des réductions des pollutions et du bruit ;
- le PDU de la Région Parisienne : celui-ci prévoir une réduction du trafic routier ;
- le comité départemental de développement durable qui préconise un partage équitable entre transports en commun et les modes de circulation doux ;
- l'objectif départemental de tourner la ville vers le fleuve, incompatible avec l'élargissement de la voirie.
Sur Sèvres, la variante N°1 du Conseil Général aggraverait fortement les nuisances des riverains de la rue Troyon. Elle doit donc être bannie.
Laissons la biodiversité s'installer sur les Berges !
L'aménagement des berges tel que présenté est beaucoup trop minéral. Il ne permet pas le développement de la biodiversité. Nous recommandons que les perrés et les palplanches soient remplacées, chaque fois que possible, par des ouvrages de génie végétal. Ces aménagements seront par ailleurs bien moins coà»teux à  réaliser. Nous regrettons également que l'implantation d'un petit port destiné au transport de marchandises n'ait pas été prévu.
Facilitons la circulation des vélos sur Sèvres !
Aucun réaménagement de l'échangeur du pont de Sèvres n'est prévu pour faciliter le passage des cyclistes de la Grande rue de Sèvres vers les pistes cyclables projetées rue Troyon. C'est regrettable. A l'heure du développement des circulations alternatives douces, du développement des vélos en libre service, il faut prévoir les infrastructures qui accompagnent ces évolutions. Ce projet doit être en ce sens plus complet.
Nous invitons chaque Sévrien, chaque Sévrienne, à  venir s'exprimer sur les registres prévus à  cet effet dans le sens que nous préconisons.