A l'unisson pour nos régions

regionsLes français aiment nos régions car elles sont utiles et efficaces. Et sans la gauche demain les Régions seront des accélérateurs de la politique de régression sociale et économique du gouvernement.
Les Régions n’ont pas souvent les honneurs des 20h mais, au contraire du président de la République, elles agissent concrètement. Face à la crise, pas de déclarations tapageuses mais plus de 55 milliards d’euros consacrés à la relance. C’est plus de deux fois le montant mis par l’Etat !

Nicolas Sarkozy veut réduire économiquement les Régions. Alors que le gouvernement explose tous les records en affichant cette année 140 milliards d’euros de dette : il veut profiter de la bonne gestion des collectivités territoriales pour se renflouer sur leur dos. Les collectivités territoriales réalisent en effet 73% des investissements publics mais ne contribuent qu’à 10% de la dette publique. Le gouvernement profite de cette bonne gestion pour se décharger sur elles de certaines de ses obligations sans transférer les ressources correspondantes. C’est une manière indirecte de se délester d’une partie de la dette.
Nicolas Sarkozy veut aussi réduire politiquement les Régions au travers de la réforme territoriale. Elle n’est pas un accident mais une étape de plus dans une dérive personnelle du pouvoir.
Ce qui se joue en mars prochain, ce n’est pas simplement une élection locale. C’est l’avenir de notre pays. L’enjeu des prochaines élections régionales est majeur : nous pouvons, nous devons les gagner.

Hebdo des socialistes n° 544
Pour télécharger l'hebdo au format PDF