Quel avenir pour l'ancienne gare du Pont de Sèvres ?

Pour participer à la concertation sur l'avenir de la gare du Pont de Sèvres sur le site du PS, cliquez ici

Pour décharger le formulaire de concertation sur l'avenir de la gare du Pont de Sèvres et le renvoyer par la poste, cliquez ici

Parking du Théâtre

Au conseil municipal du 21 juin 2012, reprise en régie directe de la gestion des 214 places appartenant à la commune au parking du Théâtre. A la question de transférer la gestion de ce parking à la ville, on ne peut être que d’accord, même si on peut se poser la question de savoir si le renouvellement du contrat est du fait de la ville ou de Q-Park, qui pourrait ne plus trouver un grand intérêt à gérer cette structure déficitaire.

Il est difficile de comprendre le déficit de ce parking car compte tenu des éléments communiqués, les revenus du parking devraient être plus élevés de 50% ; soit Q-park ne reverse pas tous les revenus collectés, soit le taux de remplissage et mise en location est très faible,  ce qui signifie aussi une gestion peu efficace de la part de cet organisme. Quoi qu’il en soit il est temps que la gestion publique remette la main sur ce parking.

On a aussi un peu de mal à comprendre la rationalité des augmentations sur une situation tarifaire compliquée…  On ne résorbera pas le déficit avec les augmentations proposées parce qu’il faudrait augmenter la tarification mensuelle de 21 Euros par place et par mois pour équilibre les comptes, et l’augmentation proposée est loin de couvrir le déficit…  De notre point de vue il faut reprendre la tarification du parking, s’assurer que tous les emplacements sont bien loués, et à la rigueur admettre que le déficit corresponde aux emplacements occupés par la Mairie

Si on regarde les coûts d’exploitation, ils se ramènent à 36,5 Euros par place hors rémunération Q-Park, ce qui appelle deux remarques :

- Les tarifs préférentiels accordés aux agents et administration ne couvrent pas les coûts,

- Les tarifs pour 3F on s’aperçoit que les tarifs à la place sont supérieurs  au coût, et qu’il conviendrait de surseoir à l’augmentation demandée lorsque c’est le cas.

Explication : la gestion tarifaire de ce parking est incompréhensible. La tarification devrait être simplifiée et assurer que les tarifs préférentiels accordés couvent au moins les coûts d’exploitation. Il faudrait tendre vers une situation ou le déficit ne serait pas supérieur au coût de places dont la mairie a besoin pour garer ses propres véhicules.

En l’état la situation tarifaire ne nous apparait pas appropriée.

 

Pour lire le texte de la délibération

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to LinkedIn