Quel avenir pour l'ancienne gare du Pont de Sèvres ?

Pour participer à la concertation sur l'avenir de la gare du Pont de Sèvres sur le site du PS, cliquez ici

Pour décharger le formulaire de concertation sur l'avenir de la gare du Pont de Sèvres et le renvoyer par la poste, cliquez ici

Tenue d'un colloque identitaire au Novotel de Sèvres

Le groupe socialiste intervient au Conseil municipal du 9 décembre 2010
Nous avons appris que Le Samedi 4 Décembre s’est déroulé au Novotel de Sèvres le Colloque Annuel du Projet Apache (voir sur leur site). Sous l'apparence d'un simple colloque sur l'Europe, le Projet Apache se veut être un pionnier pour la constitution et la structuration d'un front européen de l'islamophobie et de la xénophobie, ce colloque est portée par des organisations de la mouvance néo-nazie et identitaire, lié aux mouvements d'extrême droite ;  Les intervenants de ce colloque étaient d’ailleurs connus pour leur appartenance à ces mouvements (nous tenons leur CV à votre disposition).

De nombreux Sévriens soucieux de défendre les valeurs qui fondent notre République nous ont alertés, tout comme vous, Mr le Maire, sur le scandale que représente la tenue de ce colloque à Sèvres. Nous en avons par ailleurs prévenu la direction du groupe ACCOR, en attirant leur attention sur le fait que la tenue de ce colloque va à l’encontre de ses engagements internationaux dans des campagnes sur la protection des droits humains.
Etiez vous bien au courant de la tenue de ce colloque et si c’est le cas, avez vous tenté une démarche auprès de la direction du Novotel de Sèvres ?
Nous souhaitons vivement que ce type de colloque ne se renouvelle pas. Imaginez la publicité faîte à Sèvres si elle devient un lieu d'accueil pour les organisations néo-nazies et identitaires. Les Sévriens qui nous ont alertés nous disent clairement qu’ils ne veulent pas voir cette image accolée à celle de leur ville.

En réponse, le Maire affirme ne pas avoir été mis au courant de cette manifestation, mais il signale qu’une semaine avant, une contre-manifestation s’est déroulée au Novotel. Il défend que tant qu’une association n’est pas interdite par la justice, elle est libre de ses actes tant que cela ne porte pas atteinte à la sécurité de l’espace public.


Un courrier du collectif Sévrien, Refusons l'inacceptable cosigné par les associations et partis politiques adhérents (dont la section de Sèvres du Parti socialiste) et a été envoyé au directeur du Novotel de Sèvres, avec copies à : Monsieur le Directeur Général de la chaîne Novotel, Monsieur le Directeur Général du Groupe Accor, Monsieur le Maire de Sèvres.Pour lire ce courrier, cliquez ici

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to LinkedIn