Un nouveau coup de force du Gouvernement

Le Gouvernement, en la personne du ministre du Budget François Baroin, a forcé les députés de la majorité à revenir, par un unique vote bloqué, sur tout un ensemble de dispositions essentielles, votées souvent dans une unanimité gauche-droite louable. Ce n’est pas la première fois que le gouvernement fait violence au Parlement. Il avait déjà procédé ainsi au moment de la réforme des retraites et de la réforme des collectivités locales. Parmi les mesures adoptées par l’Assemblée nationale et rejetées par le Gouvernement, le gouvernement supprime le seul avantage fiscal utile à la fois à l'emploi et à des millions de français, notamment les personnes âgées en situation de dépendance et toutes les familles qui ont besoin d'une aide extérieure pour le ménage, la garde d'enfants ou l'aide aux devoirs à domicile...