Le triomphe de la France Girondine

L’éclatant succès des primaires citoyennes et la désignation de François Hollande comme candidat des socialistes pour la présidentielle ont quelque peu éclipsé la victoire historique remportée par les socialistes et l’ensemble de la gauche au Sénat le 25 septembre dernier. Si l’on veut bien se donner un peu de recul, la large victoire  de François Hollande apparaît cependant comme une confirmation de l’élection sénatoriale. La victoire de François Hollande, c’est la victoire des territoires et des provinces sur la capitale, c’est la victoire de tous ces élus locaux qui font tant au quotidien pour réparer les dégâts sociaux causés par la politique de la droite.
Martine Aubry et François Hollande partagent le même attachement aux valeurs socialistes de justice sociale et défendent le même projet. En portant majoritairement leur voix sur François Hollande, les électeurs de la primaire ont simplement voulu dire qu’ils partageaient sa priorité pour l’éducation et la jeunesse, ainsi que sa volonté d’une grande réforme fiscale indispensable au redressement des finances publiques. Sénatoriales et primaires citoyennes, au final c’est bien la même France girondine qui l’a emporté en ce bel automne 2011 et qui portera les espoirs de changement de tous les Français en 2012.