Le travail : une valeur de la république pour François Hollande

« Le travail, c'est une valeur de la République, ce n'est pas l'apanage d'une famille politique, d'un camp, d'une idéologie ». Fidèle à sa démarche de rassemblement, François Hollande n’entend pas laisser Nicolas Sarkozy se poser en défenseur exclusif de la valeur travail. Le travail, pour les socialistes, « c'est l'instrument de l'émancipation, de la dignité, de l'accomplissement de soi-même, c'est aussi la seule façon de vivre dignement en toute indépendance (…).

 

 

 

 

 

 

 

 

Le travail, c'est ce qu'attend un chômeur, parfois depuis longtemps, à qui on n'a parfois proposé ni une formation ni un emploi, et qu'il n'a pas eu l'occasion de refuser ».

 

Par un tour de passe-passe dont il a le secret, Nicolas Sarkozy avait réussi à faire croire aux Français en 2007 que, grâce à lui, ils pourraient « travailler plus pour gagner plus ». En 2012, il reprend sans vergogne quasiment les mêmes slogans, mais, comme le dit François Hollande, « où est le respect de la valeur travail depuis cinq ans, quand il y a un million de chômeurs de plus ? Où est le respect de la valeur travail, quand un quart d'une génération, celle qui a moins de 25 ans, est au chômage ? »

Pire, affaibli par le bilan désastreux de sa politique, le président sortant n’hésite plus à faire siens les arguments de l’extrême-droite en proposant d’organiser un référendum sur les droits des chômeurs, accusés implicitement de préférer toucher des allocations plutôt que de travailler. Et il en rajoute en proposant que les bénéficiaires du RSA effectuent sept heures obligatoires de travail d'intérêt général par semaine, insinuant, comme le dénonce François Hollande, « l’idée insupportable qu'il y aurait des personnes qui s'imposeraient de rester exprès dans la pauvreté pour bénéficier de prestations ».

Mais les Français ne se feront pas duper une nouvelle fois par le populisme et la démagogie du président sortant et le montreront par leur vote en faveur de François Hollande les 22 avril et 6 mai prochains.