Quel avenir pour l'ancienne gare du Pont de Sèvres ?

Pour participer à la concertation sur l'avenir de la gare du Pont de Sèvres sur le site du PS, cliquez ici

Pour décharger le formulaire de concertation sur l'avenir de la gare du Pont de Sèvres et le renvoyer par la poste, cliquez ici

L'analyse du premier tour des présidentielles

Le premier tour de l’élection présidentielle a livré son verdict : plus de 10 200 000 électrices et électeurs ont apporté leurs suffrages à François Hollande, le plaçant même devant le président sortant, grande première sous la Vème république. Ce résultat montre la confiance du pays dans la capacité de François Hollande à conduire le changement.

Le projet de François Hollande est cohérent et n’a pas varié au fil de la campagne, au contraire de celui de son rival. Le bon résultat de François Hollande traduit aussi le rejet de la politique menée par Nicolas Sarkozy depuis cinq ans. Après la période bling-bling et le bouclier fiscal du début du quinquennat, il y a eu l’austérité qui fait supporter aux plus modestes le fardeau des errements de la finance et de la crise. Les Françaises et les Français ont hâte de tourner la page d’une présidence qui n’a tenu aucune de ses promesses. Le « travailler plus pour gagner plus » s’est transformé  en « plus de chômage pour moins de pouvoir d’achat ».

 

Ces promesses non tenues expliquent en partie le score élevé, et inquiétant, du Front national qui a bénéficié par ailleurs tout au long de la campagne d’un agent électoral zélé en la personne de… Nicolas Sarkozy. Pour rallier le maximum d’électeurs du Front national, le président sortant, prêt à tout pour conserver son  pouvoir, va sans aucun doute encore radicaliser son discours et multiplier les promesses démagogiques avant le 6 mai au risque de miner encore davantage l’avenir de notre pays.

Rien n’est donc gagné. Mais François Hollande s’est donné pour mission de rassembler autour des valeurs de la République pour le changement. L’enjeu est majeur pour notre pays. C’est pourquoi toute les forces de gauche, Front de gauche, Europe Ecologie les Verts et plus largement tous les républicains attachés aux valeurs de solidarité, d’égalité et de laïcité ont sans hésitation appelé à voter François Hollande. Pour battre Sarkozy. Pour une large victoire le 6 mai. Pour l’alternance.

Pour que le changement ce soit maintenant !

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to LinkedIn