Interview de Catherine LIME-BIFFE, candidate aux élections législatives

Catherine Lime-Biffe, vos électeurs sévriens souhaitent mieux vous connaître. Qui êtes-vous ?

Je suis la candidate du Parti Socialiste aux élections législatives  de juin 2012 pour la circonscription dont Sèvres fait partie.  J’ai 35 ans, deux enfants de 4 et 8 ans. Je suis responsable d’études  stratégiques dans les télécoms, ma spécialité est l’usage  d’internet. J’ai choisi de m’installer à Chaville depuis 10 ans  maintenant et je me suis tout de suite investie dans la vie associative.  J’ai adhéré au Parti Socialiste en 2007, en ayant fait le  constat que les décisions politiques, qu’elles soient locales ou  nationales, ont une incidence directe sur nos vies quotidiennes.  Je me suis engagée à gauche parce que j’ai un idéal de  progrès, de croissance partagée, pour une société fraternelle.  J’ai l’ambition d’être utile et je veux incarner le changement  dans notre circonscription.

 

Vous vous présentez face à un poids lourd de la droite dans les Hauts-de-Seine, Jean-Jacques Guillet. Quelle image en avez-vous ?

Le député sortant a cumulé depuis 30 ans tous les mandats  possibles dans notre circonscription (actuellement, il est maire  de Chaville), c’est un professionnel de la politique. Pour quel  bilan ? Il est classé parmi les derniers députés sur le site Internet  indépendant «Regards Citoyens» : www.nosdeputes.fr ; il  est peu présent à l’Assemblée et intervient rarement. Pour ma part, si je suis élue, je m’engage à ne pas cumuler le  mandat de députée avec un autre mandat et à être assidue  à l’Assemblée nationale. Je veux à la fois être à l’initiative de  propositions et vigilante sur l’aboutissement des décisions  prises.

 

Quels combats spécifiques seront les vôtres pendant cette bataille ?

Je connais la gravité de l’heure que nous vivons. Pendant 5  ans, la droite n’a été capable ni de protéger les Français pendant  la crise, ni de créer le retour à la croissance. Le redressement  est indispensable. François Hollande est le nouveau Président de la République désigné par les Français. L’enjeu, c’est de lui donner une majorité parlementaire forte et cohérente, en créant la dynamique  dès le 1er tour des élections législatives.  Personnellement, je suis très attachée aux questions liées à  l’éducation et au logement.

 

Le 10 juin, votez, la mobilisation est décisive et chaque voix comptera pour faire élire Catherine Lime-biff e et son suppléant Marc Mossé.