Travaux de la SEMI

Le programme de réhabilitation et de grosses réparations du parc immobilier de la SEMI nous est présenté au conseil municipal du 17 juin 2011.

 

Après deux ans on constate que les travaux suivent leur plan de marche, mais il faut rappeler que ceux-ci ne couvrent qu’un entretien courant des bâtiments et ne constituent pas un plan d’amélioration qualitatif du parc. En particulier très peu a été fait pour l’amélioration énergétique, qui reste un chantier important à ouvrir sur la plupart des bâtiments de la SEMI, puisque 70% du parc présente une performance énergétique dans les classes E, F et G, c'est-à-dire de mauvais à très-très mauvais. Une première opération de diagnostic énergétique va enfin être lancée, en l’occurrence  sur la résidence postillon Bruyères et qui j’espère permettra ensuite d’engager une première opération de rénovation énergétique sur cette résidence. Nous pensons que ce serait alors  l’occasion de réaliser une opération pilote  autour de laquelle la ville pourrait, communiquer et organiser une opération à caractère pédagogique sur les enjeux de la rénovation énergétique.

Il faut aussi noter que la rénovation énergétique coûte cher, et compte tenu et la structure financière de la SEMI qui ne dégage aucun autofinancement, il faudra trouver des concours extérieurs pour réaliser ces opérations.

Nous avons aussi évoqué en commission d’urbanisme le manque d’information que regrettent les locataires de la SEMI sur les programmations de travaux. Ceci est particulièrement manifeste aux postillons Bruyères, résidence pour laquelle les travaux d’entretien sont été suspendu afin d’envisager une rénovation énergétique. Il serait utile que la SEMI communique plus sur ses intentions et plans de travaux vis à vis des locataires concernés.

Explication : au delà des aspects environnementaux, il faut comprendre que la facture énergétique s’alourdit chaque année pour les ménages. Cette tendance va se poursuivre et va pénaliser encore plus les ménages aux revenus modestes. Nous demandons régulièrement qu’un plan d’amélioration énergétique soit engagé sur les bâtiments de la SEMI. Une première opération va enfin être mise à l’étude. Il était temps !

Pour lire le texte de la délibération, cliquez ici